Accueil / Actualités / Rieumes : une corrida sous surveillance, la gendarmerie en alerte

Rieumes : une corrida sous surveillance, la gendarmerie en alerte

L’été, les vacances, le soleil et voilà revenu le moment des corridas. La féria bat son plein en Haute-Garonne avec l’évènement de la ville de Rieumes. Il ne fait toutefois pas l’unanimité et les gendarmes sont en alerte.

Une corrida
Une corrida / Crédit Photo : Pixabay – memyselfaneye

Dans ce département et plus précisément dans la ville de Rieumes, durant trois jours elle va offrir à tous les aficionados des spectacles et de l’émotion. Elle devrait attirer plus de 10.000 personnes qui aiment ce genre de représentations et tout le symbole qu’il y a autour, mais peut-être que cette année, d’autres seront présents. Les anti-corridas, ils prévoient une manifestation importante pour qu’enfin ce spectacle affligeant soit supprimé et en particulier celui de cet après-midi « la piquée » qui consiste à tuer le taureau.

48 gendarmes dépêchés à Rieumes pour une corrida sous tension

L’arène qui accueille les aficionados compte que 2443 places, c’est la seule commune de Haute-Garonne qui offre encore des spectacles taurins. Les manifestants se sont organisés, ils ont sur les réseaux sociaux lancés des moyens de locomotion pour se rendre à Rieumes, du covoiturage, un car spécial va partir de Paris. Sur Facebook, 800 personnes ont déjà assuré leur venue.

Pour pallier aux futurs débordements qui pourraient gêner la corrida, la gendarmerie a prévu des renforts, quarante-huit hommes vont être présents pour éviter tout problème.

Les anti-corridas manifestent contre cet évènement à Rieumes

Les anti-corridas dénoncent le plan financier qui entoure les férias, « c’est anormal que l’argent public finance la torture » a déclaré le CRAC à La Dépêche. Malgré le bénévolat, elle coûterait plus de 180.000 euros, 20.000 pour la location des arènes, 7000 pour le gardiennage et le reste pour l’achat des taureaux et la rémunération des matadors. Selon les organisateurs, les subventions ont diminué de façon significative, seulement 1% du budget.

Les corridas malgré l’ambiance joyeuse et festive qu’il y a autour, il ne faut pas oublier tout de même qu’un animal est sacrifié, en l’occurrence un taureau qui meurt dans des souffrances horribles et sous les applaudissements.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pompiers

Un morceau de fromage responsable du décès d’un enfant de deux ans et demi

Les faits se sont déroulés en Belgique dans la ville de Vivorde, un enfant âgé …

Réagissez !