Accueil / Actualités / Rire : il provient d’un gène héréditaire, le 5-HTTLPR

Rire : il provient d’un gène héréditaire, le 5-HTTLPR

Une étude révèle que le rire est en réalité héréditaire puisqu’il est la cause d’un gène. L’Université de l’Illinois apporte quelques réponses.

Rire
Rire / Crédit Photo : Pixabay – NattySttey

Le rire est synonyme de bonheur et il fait surtout beaucoup de bien au moral. Même si certains estiment qu’il faut limiter au maximum cette sorte de grimace à cause de l’apparition des rides, d’autres s’en donnent à cœur joie. L’Université de l’Illinois a voulu obtenir quelques données, car des personnes sont susceptibles de rire alors que d’autres restent éloignés de cette forme d’expression. La différence s’explique par la présence d’un allèle du gène qui porte un nom assez complexe : 5-HTTLPR.

L’allège du gène 5-HTTLPR est responsable du rire

Par conséquent, si vous êtes l’heureux propriétaire de ce gène, vous devriez être un adepte du rire. Le coauteur de l’enquête publiée dans la revue Emotion apporte une précision, car cet allèle est important, car les individus qui le portent ont davantage de chances de réagir à des stimuli émotionnels. Ce n’est pas la première fois qu’une telle conclusion est faite et cette étude qui a rassemblé 336 cobayes confirme ainsi les précédentes observations. Les équipes américaines étaient trois à se pencher sur cette découverte à base d’échantillons de salive. Pour rappel, le rire est un réflexe qui se produit lorsque la personne se trouve dans une situation spécifique.

Le rire n’est rien d’autre qu’une question de génétique

De ce fait, il est possible de rire pour exprimer sa bonne humeur, une réaction positive face à une situation drôle ou encore après des chatouillements. Toutefois, il a tendance à être lié assez facilement à son contraire émotionnel à savoir les pleurs. De ce fait, une personne qui serait en train de rire pourrait également manifester des larmes. Cette étude qui s’est déclinée en trois contextes montre que le rire est une affaire de génétique et avoir des parents par exemple qui ont tendance à exprimer cette bonne humeur pourrait permettre d’expliquer sa propre joie de vivre.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !