Accueil / Actualités / Le risque de pneumonie bactérienne diminué si l’on prend soin de ses dents

Le risque de pneumonie bactérienne diminué si l’on prend soin de ses dents

L’hygiène dentaire est primordiale, on ne le dira jamais assez. Le brossage des dents au moins deux fois par jour et correctement devrait être un geste obligatoire pour tous. Les répercussions d’une dentition infectée sont réelles. Les infections bactériennes et le saignement des gencives augmentent le risque de survenue de maladies cardiovasculaires. Plusieurs études récentes ont mis en évidence le lien entre le diabète et les maladies parodontales, elles font monter la glycémie.

Médecin

D’autres risques existent : l’accouchement prématuré, la polyarthrite, la tendinite chronique, l’infection de la prothèse de hanche. Lorsque l’on a une mauvaise dentition, s’alimenter devient difficile, la mastication également ce qui entraîne des carences, un déséquilibre.

Les infections dentaires peuvent aussi provoquer des maladies pulmonaires

La pneumonie est la 1ère cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Selon l’organisation mondiale de la santé, elle est directement liée à plus de 50.000 victimes à travers la planète. Une bactérie peut être à l’origine d’une pneumonie. Prendre soin de sa bouche, de ses dents… Cela peut réduire les risques de contracter cette maladie grave. Ce sont les révélations mises à jour par une étude américaine menée par la Virginia Commonwealth aux Etats-Unis. Pour mettre en évidence ce lien existant, les scientifiques ont analysé les données médicales de plus de 26.200 patients. Sur toutes ces personnes, plus de 441 étaient atteintes d’une pneumonie.

La santé bucco-dentaire est le début d’une bonne santé

La question première que l’on peut se poser à juste titre : pourquoi une simple infection bucco-dentaire peut-elle entraîner une maladie pulmonaire ? Les microbes sont partout dans notre corps, notre bouche en contient également un grand nombre. Certaines de ces bactéries sont néfastes à la santé, elles peuvent être la cause d’infections sévères lorsqu’elles sont inhalées, respirées par les poumons. La visite médicale auprès d’un dentiste devrait être faite aussi régulièrement que la consultation auprès de son médecin généraliste et cela dès la plus petite enfance. Toutes les bactéries qui se trouvent dans la bouche, on ne peut pas toutes les éliminer mais une bonne hygiène dentaire peut  limiter les dégâts. Ce sont les propos soulignés par l’auteur principal de cette étude américaine.

Médecin, Pixabay – valelopardo

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !