LOADING

Type to search

Roubaix : une adolescente paraplégique attaquée violemment dans son sommeil par une meute de rats

3 mois ago
Share

A Roubaix, une jeune fille paraplégique de 14 ans a été la proie facile d’une meute de rats qui lui ont causé 225 plaies durant le temps de son sommeil. Elle a été découverte par son père vers sept heures du matin. Ce dernier, dont la colère ne s’apaise pas, vient de porter plainte contre son bailleur et la ville de Roubaix.

Rats

Une adolescente paraplégique, dévorée par des rats pendant son sommeil, au sein même domicile familial, situé à Roubaix

Ce cauchemar inimaginable, digne d’un film d’horreur, nous a été rapporté par le quotidien régional La Voix du Nord. qui a recueilli le récit éprouvant d’un père de famille. Ce dernier, qui a découvert sa fille paraplégique de 14 ans au petit matin dans sa chambre au rez-de-chaussé car elle a besoin d’un lit médicalisée, s’est exprimé ainsi : « Samantha baignait dans une mare de sang. » Le père a cru d’abord à un cambriolage raté ou à une hémorragie cérébrale. Le plus urgent a été d’appeler les secours avec deux ambulances du Samu dépêchées sur place rapidement car de multiples blessures sur de multiples endroits du corps de Samantha étaient à soigner rapidement. Le médecin légiste a émis l’avis suivant : ce sont des rats qui sont à l’origine de cette attaque, décrite comme « très violente » avec, pour exemple horrifique, le grignotage de tous les doigts de la victime impuissante à appeler à l’aide en raison de sa pathologie. Notons que les rats s’attaquent rarement aux vivants.

Le parquet de Lille a ouvert une enquête préliminaire pour « conditions d’hébergement contraires à la dignité humaine »

Le père, au vu de ce qu’il estime comme une négligence qui aurait pu être encore plus grave et ne manquant pas de mordant, a porté à la fois plainte contre le bailleur de la maison et de surcroît la fois plainte contre la ville de Roubaix. Il avait réitéré, en vain, pour que soit retiré un amoncellement de poubelles dans le quartier qui ne manquait pas d’attirer des animaux nuisibles. Sa fille accuse hélas le coup et « a reçu une batterie de vaccins » selon les confidences du père à La Voix du Nord : « Concernant la rage, les résultats sont revenus de Pasteur et ils sont plutôt positifs. Il faut aujourd’hui que ses blessures cicatrisent. L’hospitalisation pourrait durer encore plusieurs jours. » Le parquet de Lille a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « conditions d’hébergement contraires à la dignité humaine ». Agnès Démotié, directrice de Soliha, joue la carte de l’apaisement pour une prise en charge plus fréquente et salubre des ordures mais la mairie de Roubaix reste injoignable.

Rats, Pixabay – wolfgang_vogt

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *