Accueil / Actualités / Rouge-gorge : les ondes électromagnétiques perturbent cette espèce

Rouge-gorge : les ondes électromagnétiques perturbent cette espèce

Le rouge-gorge n’apprécie pas les ondes électromagnétiques puisque celles-ci sont à l’origine d’une profonde désorientation.

Un rouge-gorge
[/media-credit] Un rouge-gorge
Le rouge-gorge n’est pas un adepte des ondes électromagnétiques qui sont par exemple émises par les Smartphones. Ces derniers sont de plus en plus nombreux et le corps médical tente de découvrir avec minutie les éventuelles nocivités de cette technologie. Les oiseaux ne sont pas les seuls perturbés puisqu’un jeune inventeur a décidé de lancer un projet assez atypique concernant un caleçon baptisé Wireless Armour. Ce dernier permettrait aux hommes de protéger leur sperme puisqu’il bloquerait les ondes électromagnétiques. Ces dernières selon une étude publiée jeudi dernier par la célèbre revue Nature sont à l’origine des perturbations chez le rouge-gorge.

Le rouge-gorge déstabilisé par ces ondes

Cette espèce s’est retrouvée au cœur d’une enquête dirigée par Henrik Mouritsen et son équipe. Ce dernier a eu l’opportunité de mettre en avant la nocivité de cette technologie puisqu’elle perturbe l’orientation du rouge-gorge. Pour obtenir cette constatation, ils ont été contraints de réaliser une expérience. Plusieurs oiseaux de cette espèce étaient installés dans une cage spécifique susceptible de bloquer ces ondes. Dans ce cas de figure, aucune perturbation n’a été référencée puisque les oiseaux se dirigeaient très bien. Toutefois, lorsqu’ils ont été placés dans les mêmes conditions, mais dans une hutte en bois, les chercheurs ont constaté que l’orientation était largement bouleversée.

Sont-elles à l’origine de la diminution des oiseaux en ville ?

Cette information peut paraitre anodine, mais les effets nocifs sont importants sur cette espèce. En effet, si le rouge-gorge n’arrive plus à s’orienter convenablement, la migration de cette espèce est intégralement touchée. Ainsi, certains chercheurs ont constaté que la présence des oiseaux dans plusieurs villes diminuait grandement au fil des années. Grâce à cette étude, ils ont peut-être obtenu une réponse. En effet, les ondes électromagnétiques de faible intensité perturberaient le rouge-gorge et les autres espèces qui fuiraient ainsi les villes. Les chercheurs estiment qu’il faudrait réaliser des enquêtes supplémentaires pour savoir si éventuellement d’autres critères ne peuvent pas entrer en compte en ce qui concerne la diminution des oiseaux dans un milieu citadin.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Réagissez !