Accueil / Actualités / Rougeole en Europe : l’OMS s’inquiète de cette recrudescence et d’une possible épidémie

Rougeole en Europe : l’OMS s’inquiète de cette recrudescence et d’une possible épidémie

Pour se prémunir de la rougeole, rien de plus simple, il existe un vaccin efficace, relativement peu cher pourtant cette maladie reste l’une des premières causes de mortalité infantile dans le monde selon des propos soulignés par l’OMS. En France, ce vaccin ne fait pas parti de ceux qui sont obligatoires mais il est fortement recommandé par le corps médical. L’organisation mondiale de la santé souhaite convaincre le plus grand nombre de personnes afin qu’ils puissent faire vacciner davantage leurs enfants.

Médecin

La rougeole est une maladie virale extrêmement contagieuse, elle peut être fatale pour les enfants, plus de 295 cas ont été recensés en France entre le 1er janvier et le 31 mai 2017

La rougeole peut provoquer de graves complications parfois mortelles. Elle se transmet par les voies aériennes (éternuements, postillons). Cette maladie est contagieuse 3 à 5 jours avant le début de l’apparition des boutons jusqu’à 5 jours après l’éruption. Il faut éviter tout contact avec une femme enceinte en raison des risques d’avortement. Parmi les complications que l’on peut observer, les otites, les pneumopathies, les bronchites, l’insuffisance respiratoire mais aussi l’encéphalite aiguë restent les plus importantes. Un traitement antibiotique est souvent prescrit notamment en cas de fièvre, de surinfection. Le seul moyen de s’en prémunir, c’est la vaccination, une personne contagieuse peut contaminer 15 à 20 personnes qui n’ont jamais eu la rougeole.

En France plus de 295 cas ont été recensés depuis le début de l’année 2017 contre seulement 47 cas à la même époque l’année précédente

Les départements les plus touchés restent la Moselle avec 54 cas, la Haute Garonne 27 cas, les Pyrénées Orientales 31 cas. En Italie plus de 3300 cas dont deux décès ont été observés depuis juin 2016. L’Allemagne, le Portugal ont aussi déploré un décès pour chaque pays. La priorité pour les autorités sanitaires, c’est de redonner confiance à une majorité de personnes afin que la couverture vaccinale soit plus importante. Chaque enfant devrait recevoir deux doses de vaccin anti-rougeole, une protection efficace contre cette maladie mortelle. Se protéger, c’est également protéger les autres.

Médecin, Pixabay – Unsplash

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Malade

La saison du rhume est lancée, comment se soigner sans mettre sa santé en danger ?

Le froid, le brouillard, les températures qui baissent ont fait leur apparition depuis quelques jours …

Un seul commentaire

  1. Étude en France : « Rougeole : 8,7% de séronégativité des sujets de 20 à 29 ans. »

    Donc, même si 100% des français sont vaccinés, nous aurons toujours des cas de rougeole !

    Source : RAPPORT SUR LA VACCINATION – Comité d’orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination – page 34

    http://concertation-vaccination.fr/wp-content/uploads/2016/04/Rapport-de-la-concertation-citoyenne-sur-la-vaccination.pdf

Réagissez !