Accueil / Actualités / Royaume-Uni : les avocats déclarés coupables de blessures indiscutables par les chirurgiens esthétiques

Royaume-Uni : les avocats déclarés coupables de blessures indiscutables par les chirurgiens esthétiques

Comment enlever délicatement et sans se blesser à la main le noyau d’un avocat ? La question est loin d’être bénigne, tout comme les blessures qui peuvent être graves, concernant cet exercice périlleux de dextérité : elle a été soulevée par les chirurgiens esthétiques du Royaume-Uni qui doivent faire face à une augmentation inquiétante de dérapages hélas incontrôlés. Les admissions aux urgences ont explosé et un étiquetage, véritable volet préventif, est souhaité, de la part des acteurs sollicités de la distribution. C’est ce qui ressort d’un article de la part de nos confrères de The Times.

Avocat

Le dénoyautage au couteau de l’avocat est devenu un accident domestique courant au Royaume-Uni : les chirurgiens esthétiques en appellent à la bienveillance informative des distributeurs

L’association des chirurgiens esthétiques britanniques en appelle à une volonté de clarté via une forte mobilisation des distributeurs au niveau de l’étiquetage. Ce dernier, apposé sur la peau de l’avocat, devrait ainsi faire office de mode d’emploi, simple et lisible, pour devenir un as du dénoyautage. En effet, les blessures découlent, dans leur majorité, d’un usage maladroit du couteau, tout comme pour les huîtres, par exemple. Et les lésions occasionnées, notamment à la main, peuvent nécessiter une intervention d’ordre chirurgicale. Le phénomène est pris au sérieux par les chirurgiens qui exercent outre-manche mais sans dramatiser le tout avec exagération.

La consommation de l’avocat a été multiplié par trois dans le monde depuis 1990 : la mise en garde émanant de la part des chirurgiens esthétiques britanniques prévaut donc partout et pour tous

Si le succès de l’avocat est indiscutable au Royaume-Uni, avec une côte d’amour en hausse constante, il convient de spécifier que ce fruit se révèle être, incontestablement, une nouvelle star gustative, à l’échelle planétaire. Les chiffres en attestent de façon flagrante. Depuis 1990, la consommation d’avocats a ainsi triplé dans le monde. Nourrissant sans être hypercalorique, ce fruit phare est aussi un allié précieux contre les maladies cardiovasculaires. L’Occident en raffole. La France s’en délecte aussi comme en témoigne solidement qu’elle soit le second importateur d’avocats dans le monde derrière le Japon mais devant les Etats-Unis.

Avocat, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !