Accueil / Actualités / RSA : le financement pourrait être assigné à l’Etat

RSA : le financement pourrait être assigné à l’Etat

Les départements n’arrivent plus à financer le RSA, les bénéficiaires peuvent-ils en subir les conséquences ? Certains départements sont dans le rouge, ils doivent normalement financer plus de 4 milliards des 10 milliards d’euros nécessaires, ils ne sont plus en mesure de payer le RSA dès l’année prochaine. Face à cette asphyxie budgétaire, l’état pourrait reprendre à sa charge une partie du financement sous réserve que celui-ci puisse le faire.

Des billets d'euros
Des billets d’euros / Crédit Photo : Pixabay – martaposemuckel

La crise, le chômage qui ne fait qu’augmenter au fil des mois, les allocataires qui perçoivent le RSA sont de plus en plus nombreux, une hausse de 25% durant ces quatre dernières années a été constatée. Une urgence existe, les départements sont face à un dilemme, ils ne pourront plus honorer les versements d’ici quelques mois, le gouvernement a décidé une réunion dès mardi prochain avec tous les ministres concernés pour résoudre cette affaire urgente. L’état doit présenter cette semaine son projet de loi des finances pour l’année 2016, sera-t-il en mesure de dégager plus de 4 milliards d’euros afin de soulager les départements ? Dès le mois de juillet dernier, le président de l’assemblée des départements de France mettait l’état face à ses responsabilités, selon lui 10 d’entre eux ne pourraient plus verser le RSA à ses allocataires d’ici 2016 et si une solution n’est pas rapidement trouvée, d’autres départements suivront très prochainement.

Les allocataires du RSA ne devraient pas être pénalisés

Cette révélation peut-elle avoir une répercussion sur les bénéficiaires ? Selon le patron de l’assemblée des départements de France, la réponse serait négative pour l’instant, le RSA est versé par les allocations familiales et les départements remboursent les sommes avancées, mais combien de temps cela peut-il durer sans avoir un impact sur les allocataires du RSA ?

Des départements asphyxiés demandent la participation de l’Etat

Manuel Valls, lors des universités d’été qui se sont déroulées à La Rochelle avait déjà envisagé la mesure de reprendre une partie du versement par l’état et l’idée de « renationaliser » le RSA ne serait pas exclue selon le JDD. La grande perdante de cette débâcle financière est sans aucun doute les caisses d’allocations familiales. L’assemblée des départements de France se réunit les 15 et 16 octobre prochain, souhaitons que le gouvernement puisse venir à la rescousse des départements.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !