Accueil / Actualités / Salades : des pesticides interdits détectés pour cet aliment plébiscité

Salades : des pesticides interdits détectés pour cet aliment plébiscité

Des pesticides dans les salades que les consommateurs achètent au supermarché ont été détectés, cette conclusion vient malheureusement confirmer que désormais plus aucune nourriture n’est bonne pour la santé de tout à chacun. La salade élue comme « aliment santé » pourrait au vu de ces constatations devenir un poison.

Salades
Salades / Crédit Photo : Pixabay – edar

Une enquête publiée ce mardi et réalisée par l’association de défense de l’environnement « génération future » nous révèle que ce légume très plébiscité par les consommateurs serait en réalité très peu recommandé pour les femmes enceintes et pour les enfants. Les militants de l’association pour parvenir à ces conclusions très inquiétantes ont sélectionné plus de 31 échantillons de salades, elles ont été achetées dans différents supermarchés de l’Oise et de la Picardie entre le 28 mai et le 21 juillet 2015. Tous ces échantillons qui ont été recueillis, 81% présenteraient au moins un résidu de pesticides et 68% de ces échantillons examinés seraient porteurs de pesticides suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. L’association rappelle que toutes ces substances découvertes menacent le développement du fœtus et du jeune enfant même si cela est ingéré à très faible dose.

Des pesticides problématiques dans les salades de production française

Les salades seraient-elles un aliment qui contiendrait le plus de pesticides ? Il semblerait malheureusement que la réponse soit positive et toutes ces salades proviennent exclusivement de la production française, certains échantillons contiendraient même des produits interdits. Le porte-parole de l’association au vu de ces découvertes, alerte les autorités sur la nécessité de prendre des mesures immédiates pour que les pesticides soient réduits à leur maximum, il a déclaré également vouloir que l’Europe prenne des décisions interdisant la mise sur le marché de tous ces perturbateurs endocriniens.

Des produits interdits considérés comme des perturbateurs endocriniens

Des malformations peuvent survenir chez le petit garçon lorsque le fœtus est exposé à ces pesticides, un micro pénis peut se développer chez l’enfant ainsi que l’apparition de glandes mammaires à la puberté et pour ce qui est des petites filles, les médecins constatent que de plus en plus leur puberté est précoce, un phénomène qui inquiète le corps médical, il serait grand temps que des mesures disciplinaires soient effectuées pour qu’enfin on puisse manger pour bien se nourrir.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !