Accueil / Actualités / Salmonellose aux USA : le câlin à une poule est nocif

Salmonellose aux USA : le câlin à une poule est nocif

Les États-Unis sont face à une épidémie de salmonellose, les câlins aux poules seraient déconseillés. Plusieurs malades ont été référencés sur ce continent et le contact avec ces animaux serait à l’origine de la contamination.

Poule
Poule / Crédit Photo : Pixabay – melodiustenor

Quarante états aux States sont actuellement confrontés à une épidémie de salmonelle de grande ampleur, il y aurait au moins 181 personnes infectées par cette bactérie. La cause première serait selon les premières informations directement liée au contact trop présent avec des poules, les personnes qui détiennent ces volatiles les câlineraient un peu de trop près comme on peut le faire avec un animal de compagnie comme le chien ou le chat, les baisers aux petits canetons et autres bébés poussins ne seraient pas très appropriés.

La salmonellose favorisée, car les poules deviennent des animaux de compagnie

Selon le CDC, 86% des quatre-vingt-quinze personnes malades auraient contracté cette maladie en ayant eu des contacts trop prononcés avec des volailles selon Vox. De nombreuses personnes possèdent des poules et autres canards et dindons et les considèrent comme de véritables animaux de compagnie, ils rentrent dans les maisons et se comportent comme le chien ou le chat. Tous ces comportements engendreraient le risque de développer une infection à la salmonelle.

La salmonellose se propage sur le sol américain

Aux États-Unis, chaque année, il y aurait plus de 450 décès, tous auraient contracté la bactérie salmonella. Cette maladie entraîne de nombreux troubles comme des diarrhées, des vomissements, de la fièvre et parfois des douleurs abdominales très intenses, la plupart des malades guérissent assez rapidement avec des traitements adaptés et du repos, mais certains sont hospitalisés, car les complications sont sévères. La salmonelle se propage avec la manipulation des aliments infectés comme le poulet cru. Cette épidémie aux USA assez importante résulterait-elle de trop aimer les poules ? Pour l’instant, les conclusions ne sont pas assez affûtées pour conclure que les poules comme animaux de compagnie très en vogue aux USA seraient le résultat de cette flambée actuelle de salmonelle.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !