LOADING

Type to search

Sang de personnes séropositives sur un magazine : Vangardist frappe fort

3 années ago
Share

Du sang de personnes séropositives a été utilisé lors de l’impression du magazine. Vangardist frappe donc très fort avec cette couverture.

La Une de Vangardist

La Une de Vangardist

Le Sida tue toujours de nombreuses personnes à travers le monde encore aujourd’hui, des campagnes de sensibilisation fleurissent un peu partout, mais la maladie est toujours là, la recherche a permis de mieux soigner le VIH, mais pas de le guérir, mais la seule protection efficace reste le préservatif. Un magazine autrichien masculin a eu cette idée surprenante qui peut paraître outrancière, mais qui reste novatrice, le journal « Vangardist » a publié dans sa dernière édition leur Une écrite avec du sang de trois personnes atteintes du VIH mélangé avec de l’encre selon Saatchi. Cette initiative est là pour montrer aux lecteurs qu’il y a aucun danger à prendre une personne contaminée dans ses bras, tout cela reste bien sûr une image, mais elle est forte, elle révèle que l’ignorance sur le VIH est encore d’actualité, nombreux sont ceux qui pensent que ce virus n’est pas que transmissible sexuellement.

Du sang de personnes séropositives pasteurisé pour la Une

Cette Une dérangeante est bouleversante de sincérité et de prise de conscience, 3000 exemplaires ont été édités et il n’y a aucun danger d’attraper la maladie en feuilletant le magazine. Le VIH ne survit pas lorsqu’il se trouve en dehors du corps humain et il meurt simplement en 30 minutes et en plus le sang des donneurs a été pasteurisé afin qu’il ne subsiste aucun risque. On peut vivre avec la maladie et être tout à fait normal. Des personnes qui ont contribué à la campagne de ce magazine ont déclaré que certaines personnes hésitaient à prendre le journal dans leurs mains, preuve que le doute est toujours présent.

Vangardist sensibilise le monde sur le VIH

Il faudrait des initiatives de ce genre un peu plus souvent pour heurter l’opinion publique et faire prendre conscience au monde que la maladie est encore là et qu’il faut en parler pour la combattre, se mettre la tête dans le sable ne fait pas avancer les choses. En 2011, 34 millions de personnes étaient atteintes du VIH, en France les chiffres ne diminuent pas, on estime qu’il y a 150.000 personnes séropositives, dont 50.000 qui s’ignorent.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *