Accueil / Actualités / Saoulorexie : un nouveau phénomène prend de l’ampleur

Saoulorexie : un nouveau phénomène prend de l’ampleur

Les jeunes sont de plus en plus adeptes de nouvelles méthodes, adrénaline du moment, alcoolisme excessif, prises de substances illicites, tout est mis en œuvre pour trouver un moyen d’exister. Pour éviter de prendre du poids, les adolescents substituent les calories alimentaires à celles de l’alcool dans le seul but de boire davantage sans grossir. Ce phénomène social prend de plus en plus d’ampleur selon les résultats d’un sondage réalisé par un groupe d’assurance Benenden. La saoulorexie consiste à ne plus manger afin de se nourrir d’alcool.

Alcool

Ils privilégient l’alcool à la nourriture

La mode est souvent l’instigatrice de ces corps sveltes, sans forme, pour y parvenir les plus jeunes tentent à tout prix des moyens parfois à la limite du danger. Se priver de nourriture peut entraîner des désordres important dans l’organisme et même la mort. Boire de l’alcool fait prendre du poids, cela on ne pas l’ignorer donc pour palier à ce problème, les jeunes ont trouvé un moyen, afin de surveiller leur apport calorique, ils suppriment la nourriture pour boire davantage. Selon l’étude menée en Angleterre, plus de 43% des hommes anglais et 35% des femmes âgées de 18 à 24 ans préfèrent sauter les repas pour s’adonner à leur nouvelle passion : l’alcool en abondance tout en ne prenant aucun kilo superflu.

L’alcool reste en France un problème, c’est la première cause d’hospitalisation

Les règles alimentaires sont méconnues de cette jeunesse pourtant ils prétendent le contraire, mais au vu des questionnaires qu’ils ont remplis, l’ignorance est au rendez-vous, plus de 56% des sondés ignorent combien de sel ils peuvent ingérer journellement pour rester en bonne santé. Plus de 75% ne savent pas quelle quantité de graisses saturées est autorisée par jour, seulement 10% des personnes interrogées savent que 50 grammes de sucre est la dose à ne pas dépasser par jour.

Quant aux huiles (olive, noix, avocat, tournesol) ils ont répondu qu’elles étaient dangereuses pour la santé. Ce déni de connaissances est fortement inquiétant. La consommation d’alcool est de plus en plus importante chez les jeunes (binge drinking, coma éthylique, ivresse précoce). Toutes les personnes qui ont été questionnées ont déclaré qu’en tant que parents (84%), ils nourrissaient bien leurs enfants alors qu’un sur cinq qui rentre en maternelle est en surpoids en Angleterre.

Alcool, Pixabay – Unsplash

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !