LOADING

Type to search

Tags:

Sapin de Noël : la COP21 pourrait influencer le choix

2 années ago
Share

La COP 21 va-t-elle avoir un impact sur le choix du sapin de Noël ? Les Français vont dès ce week-end chercher l’arbre qui décorera leur intérieur avant l’arrivée du père Noël. Les grandes surfaces et les fleuristes ont prévu le rush et les sapins sont prêts à être achetés, ils n’attendent que les clients. Cette fin de semaine représente le pic annuel des ventes de sapins de Noël. L’année dernière plus de 6 millions d’arbres ont été vendus.

Un sondage TNS Sofres nous informe que les ventes de sapins représentent un marché très florissant, plus de 147,6 millions d’euros, l’année 2014 avait connu une hausse de 4,3%. Les Français ont une préférence pour les sapins naturels et depuis le VIIe siècle apr. J.-C. la tradition a perduré, à l’époque, il était décoré de pommes rouges et l’arbre ainsi garni symbolisait l’arbre du paradis. Les familles ont depuis changé leurs habitudes, les sapins sont parés de guirlandes et de boules multicolores, mais certains choisissent un thème et le sapin devient majestueux. Les Nordmann ont depuis quelques années le vent en poupe, un gros avantage, ces sapins ne perdent pas leurs aiguilles et restent bien vert jusqu’à l’Épiphanie. Leur prix varie, mais il se situe aux alentours des 26 euros pour 1 mètre 50 de haut comme le révèle Le Parisien.

L’achat du sapin de Noël pourrait être influencé par la COP21 de Paris

Les Français vont-ils cette année choisir leur sapin avec plus de respect pour l’environnement ? Les sapins que l’on trouve sont pour la plus grande partie cultivée dans notre pays, la Normandie et la Bretagne sont les deux départements réputés pour le Nordmanb, le Morvan dans les Vosges est également producteur de sapins. Acheter son sapin cultivé en France, c’est très important, le circuit de distribution est de ce fait très court et donc l’écologie est respectée.

Le sapin de Noël n’est pas le signe d’une déforestation

L’association française du sapin de Noël naturel (AFSNN) a déclaré dans un communiqué que les sapins cultivés sur le sol français apportaient un pouvoir économique important aux agriculteurs et ils participent également à la création d’emplois, 1000 permanents et 5000 saisonniers selon le Huff. Le ministre de l’Agriculture a expliqué et à juste titre, que les sapins coupés n’étaient pas une déforestation, ils sont cultivés pour Noël. Les internautes aiment de plus en plus, les sapins en pot, ils peuvent ainsi les replanter dans leurs jardins, terrasses, balcons… Quoi qu’il en soit, sapin ou pas, joyeux Noël à tous.

Sapin de Noël, Pixabay – LloydTheVoid

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *