Accueil / Actualités / Satellites et virus : une méthode pour les traquer aisément

Satellites et virus : une méthode pour les traquer aisément

Les satellites et les virus seraient au cœur d’un projet, car les premiers pourraient traquer les seconds et permettre de prévenir les maladies.

Satellites
Satellites

Les satellites auraient la capacité de traquer les virus et cela aurait un réel avantage puisqu’il serait possible de prévoir les épidémies. Tout le monde a encore les ravages provoqués par Ebola sur le continent africain. Une psychose s’est même instaurée en ce qui concerne une éventuelle propagation à l’échelle mondiale. Dans ce genre de situations, il est toujours assez complexe de maîtriser l’exportation des maladies même si des zones de quarantaine sont mises en place. Par conséquent, les scientifiques ont eu l’idée d’utiliser les nouvelles technologies.

Un modèle informatique utilisé avec les satellites

Les satellites auraient un réel intérêt dans la traque des virus, car ils ne permettent pas seulement de construire des réseaux de télécommunication par exemple. Les scientifiques estiment qu’ils sont capables de prévoir la propagation de certaines maladies sensibles comme le paludisme ou encore la dengue avec un délai de trois voire cinq mois. Le concept est assez simple puisqu’il suffit d’étudier avec précision l’environnement grâce aux informations transmises par les satellites. En les couplant au changement climatique de certaines régions, ils auraient les compétences nécessaires pour savoir où la maladie serait susceptible de se développer.

Les virus à l’origine de la fièvre traqués par les satellites

Lorsque les satellites ont réussi à identifier l’éventuelle propagation des virus, le plus difficile reste à faire. En effet, il y a un véritable défi, car il faut se baser sur ces données pour mettre en place les ressources nécessaires. L’objectif étant de minimiser l’installation du virus tout en se basant sur des prévisions. Un changement peut donc enrayer la machine, mais les scientifiques estiment qu’ils ont pu prévoir plusieurs mois à l’avance les épidémies de fièvre qui se sont répandues dans la vallée du Rift. Utiliser les satellites pour traquer les virus peut donc s’avérer être une technique intéressante, car le modèle informatique prend en compte plusieurs informations comme les précipitations, les températures, la végétation…

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !