Accueil / Actualités / Le saumon bio, une mauvaise note à cause des pesticides

Le saumon bio, une mauvaise note à cause des pesticides

Le saumon issu de l’élevage biologique que l’on croyait à l’abri de toute pollution de pesticides, il semblerait qu’en fait, il ne soit pas aussi sain que cela. Celui venant des filières conventionnelles de Norvège, d’Irlande serait moins contaminé qu’auparavant, le bio par contre l’est d’avantage. Des propos avancés par l’association 60 millions de consommateurs dans son magazine paru ce jeudi. Les experts ont testé plus de 25 références, 10 pavés de saumon, 15 pavés fumés. Les résultats sont loin d’être ceux que l’on attendait. Peut-on encore consommer ce poisson sans arrière pensée ? S’il contient des métaux lourds, des antibiotiques, des pesticides, quel est l’intérêt pour notre santé de le mettre dans nos assiettes ?

Saumon

Selon certains chercheurs, le saumon d’élevage constituerait un risque important pour la santé

La nouvelle vient juste de tomber à quelques semaines des fêtes de Noël. L’enquête que vient d’effectuer 60 millions de consommateurs risque fort de ralentir les ventes de saumon en cette fin d’année. Alors qu’il trouve sa place sur les tables des réveillons et autres réceptions de famille, peut-on continuer à en manger sans se poser des questions sur sa contamination ? Sur les 25 références passées au crible, les saumons présentés comme étant bio sont enfin de compte loin de tenir les promesses avancées. Le label doit normalement être exempt de tous produits chimiques, l’impact sur la santé, l’environnement doit être minime. Cette nouvelle découverte sur va surement faire réfléchir de nombreux consommateurs.

Les saumons bio, pourquoi sont-ils contaminés ?

La réponse, c’est la nourriture qui serait en cause, selon le spécialiste de la domestication des poissons à l’université de Lorraine, elle est composée en partie de farine, d’huiles animales venant de poissons sauvages contaminés par des résidus. Les saumons fumés s’en tirent mieux, du fait que l’on retire la peau, les parties ventrales, dorsales, environ 40 à 50% de contamination en moins.

La chair du saumon normalement fournit des protéines, des lipides, des oméga 3 qui protègent le système cardiovasculaire, elle renferme également des vitamines B, D et A. Il s’invite facilement dans nos assiettes, aujourd’hui, il est à la portée de n’importe quelle bourse, en papillotes, en sushi, cru, on le retrouve partout. Les nutritionnistes sont tous d’accord pour vanter ses bienfaits sur notre santé mais qu’il soit issu de l’élevage, de la pêche, le saumon fait de plus en plus l’objet de doutes permanents. Les études à son sujet sont guère encourageantes, que nous cache t-il encore ? Faudra t-il un jour ne plus manger de saumon sous peine d’être vraiment empoisonné ?

Saumon, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !