LOADING

Type to search

Savoie : le maire se déguise en terroriste pour un maximum de réalité

2 années ago
Share

En Savoie, le maire déguisé en terroriste a fait peur à plusieurs élèves, mais l’Académie n’aurait rien à dire à cette école maternelle. Cette dernière aurait appliqué les exigences émises par le ministère de l’Education Nationale.

Les attaques du 13 novembre ont laissé des traces et elles ont surtout montré que les Français devaient peut-être se préparer à de nouveaux attentats. Les faits qui se sont déroulés à Orléans sont susceptibles d’illustrer parfaitement cette idée. En Savoie, dans une petite commune baptisée Coise Saint Jean Pied Gauthier, l’établissement scolaire a vécu un exercice particulier qui pourrait s’avérer nécessaire. Comment réagir face à un acte terroriste ? Le gouvernement avait d’ailleurs quelques jours après le drame de Paris dévoilé des affiches pour enseigner les bons gestes.

Un maire grimé en terroriste pénètre dans un établissement en Savoie

En Savoie, le maire s’est donc déguisé en terroriste dans le cadre d’un exercice scolaire qui a d’ailleurs été demandé par le ministère de l’Education Nationale. L’élu est donc intervenu au cours d’un après-midi avant les vacances alors que les enfants faisaient une sieste pendant que d’autres avaient rejoint leur classe. Auparavant, les élèves avaient pu suivre une formation adaptée à leur âge. Lorsque la corne de brume est entendue, ils doivent suivre les précédentes directives qui consistent à se trouver une cachette comme le révèle France Bleue.

Dans une école de Savoie, les enfants se cachent grâce à la corne de brume

Lorsque le maire déguisé en terroriste pénètre dans l’école, cette fameuse corne de brume retentit. 150 élèves savent ce qu’il faut faire, ils sont donc cachés sous des bureaux alors que les portes sont fermées à clé. A l’extérieur, le terroriste déguisé tente de pénétrer, mais il n’y arrive pas. Les résultats ont comblé les attentes, car l’équipe des professeurs ainsi que les enfants ont eu les bonnes réactions. Ce déguisement avait été sélectionné, car l’exercice devait être le plus réel que possible. Par conséquent, l’exercice s’est soldé par un succès. Il faut simplement espérer qu’une telle situation ne se produise jamais dans la réalité.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *