Se protéger du soleil aurait un impact sur la fertilité masculine

Ce sont des conclusions que viennent de mettre en évidence plusieurs chercheurs d’après une étude présentée au congrès de l’endocrine Society qui se tenait aux États-Unis à Boston. Les filtres ultraviolets qui sont à l’intérieur des crèmes pour se protéger du soleil modifieraient l’activité des spermatozoïdes et de ce fait la fertilité masculine.

La qualité des spermatozoïdes entachée par des crèmes solaires

Ces résultats sont-ils préoccupants ? C’est ce que pensent les chercheurs en charge de cette enquête, ils rappellent combien l’infertilité inexpliquée est importante à l’heure actuelle. Ce n’est pas la première fois que l’on entend de tels propos alarmistes sur les produits cosmétiques. En septembre 2015, l’association 60 millions de consommateurs avait déjà dénoncé les effets nocifs de certains produits, un sur deux serait composé de substances dangereuses pour la santé : perturbateurs endocriniens, allergisants, colorants, conservateurs, tous ces composés sont présents dans les crèmes et autres produits cosmétiques que tous utilisons au quotidien. Cette fois, ce sont les crèmes solaires qui se trouvent sur le banc des accusés et franchement cela n’étonne plus personne malheureusement. Les chercheurs ont testé l’activité de 29 des 31 UV sur la qualité des spermatozoïdes.

Un passage dans le sang serait nuisible à la fertilité masculine

Les chercheurs pour mettre au point cette expérience ont recréé l’environnement sensible aux trompes de Fallope (appareil génital féminin) et ils ont confronté les spermatozoïdes sains aux différents filtres des crèmes solaires. Les résultats sont sans appel, les produits utilisés pour se protéger des méfaits du soleil endommageraient le système endocrinien ainsi que la fertilité masculine en passant via le sang.

C’est l’impasse, les crèmes solaires permettent d’éviter les cancers

Les auteurs de cette étude demandent à la communauté scientifique d’entreprendre des travaux afin de mieux combattre la toxicité de toutes ces substances qui fragilisent la fertilité masculine. Une réglementation plus pointue devrait être mise en place pour mieux pallier tous ces effets indésirables nocifs à la santé. De plus, les spécialistes nous conseillent les protections solaires pour éviter les cancers de la peau, mais le résultat, c’est une infertilité programmée. Pourquoi ne pas fabriquer des produits sains sans effets secondaires graves, pourquoi créer des crèmes solaires avec des perturbateurs endocriniens ?

Crème solaire, Pixabay – kaboompics

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *