Accueil / Actualités / Sécurité alimentaire à l’honneur : hausse des maladies intestinales

Sécurité alimentaire à l’honneur : hausse des maladies intestinales

La sécurité alimentaire est à l’honneur, car l’OMS a relayé des statistiques inquiétantes. Les maladies se multiplient à cause de l’alimentation.

Alimentation
Alimentation

La directrice de l’organisation de la santé (l’OMS) en présence du ministre de l’Agriculture a lancé ce matin à Rungis le grand marché professionnel de Paris pour la journée mondiale de la santé. Le choix de ce lieu particulier s’explique par le thème choisi cette année : la sécurité alimentaire. Elle concerne tout le monde et chacun d’entre nous devrait se préoccuper à l’avenir de ce que nous mettons dans nos assiettes. L’OMS a dévoilé des chiffres très inquiétants : les maladies gastro-intestinales d’origine alimentaire seraient responsables de plus de 350 000 décès en 2010. La sécurité alimentaire est de plus en plus réglementée, mais il faudrait encore davantage de contrôles pour pouvoir éradiquer complètement tous les problèmes de santé publique.

Une sécurité alimentaire parfois mise de côté

La directrice de l’OMS a mis en évidence que la chaîne alimentaire était trop complexe, avant d’arriver dans nos assiettes, les aliments parcourent des centaines de kilomètres, traversent de nombreuses frontières et naviguent longtemps sur des mers et des océans. Elle a souligné l’importance de sensibiliser les consommateurs sur la sécurité alimentaire, car elle est primordiale pour la santé, elle a rappelé la crise de la vache folle dans les années 90 et le scandale du lait chinois à la mélamine. Selon ses propos, on oublie trop facilement les problèmes et la sécurité s’en trouve altérée. Les maladies gastro-intestinales sont bien connues, ce sont des bactéries telles que E-Coli présente dans les excréments, la salmonelle peut se retrouver dans les aliments notamment les viandes, le lait et l’œuf dont la coquille est fêlée, elle est responsable de la fièvre typhoïde et la toxi-infection alimentaire et le Norovirus bien connu pour déclencher les gastro-entérites.

Faire preuve de rigueur pou optimiser la sécurité alimentaire

Il faut une bonne hygiène alimentaire, se laver les mains avant de cuisiner, séparer les aliments crus et cuits, bien les faire cuire, les maintenir au réfrigérateur à bonne température et manger des produits sains et privilégiés la proximité et la traçabilité (fermes, marché local). Il faut donc manger, mais manger bien.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !