LOADING

Type to search

Les semelles deviennent intelligentes pour repousser la perte d’autonomie

3 mois ago
Share

Les tâches quotidiennes pour un senior peuvent être perturbées par ces déplacements hasardeux. Il peut donc chuter à tout moment, mais le CHU de Toulouse a mis au point de nouvelles semelles.

Une semelle intelligente dotée de plusieurs capteurs

Il y a quelques décennies, les personnes âgées étaient totalement réfractaires à l’idée d’utiliser les appareils connectés. Pourtant, avec l’essor des technologies et d’Internet, elles ont rapidement compris qu’elles pouvaient améliorer leur quotidien tout en restant dans leur domicile grâce à des produits disponibles sur https://www.senioradom.com/offres-teleassistance. L’inscription dans une maison de retraite est ainsi retardée si plusieurs dispositifs sont mis en place. Le Gérontopôle du CHU de Toulouse a décidé de développer de nouvelles semelles, car le but est de réduire les chutes en prévenant la perte d’autonomie. Les personnes qui ont des problèmes de santé ou un âge avancé ont souvent des difficultés pour se mouvoir. Même avec un déambulateur ou une canne, il est complexe de passer d’une pièce à une autre sans avoir la peur de tomber.

Ce projet qui vise à améliorer le bien-être des patients et rassurer les proches est proposé depuis 2013, mais la phase de développement n’est pas encore terminée. Plusieurs points forts sont observés pour cette semelle intelligente :

  • Elle est équipée de plusieurs capteurs qui identifient le déplacement du senior
  • Elle est autonome en énergie
  • Cet objet mesure la distance parcourue ainsi que la vitesse de marche

Les fabricants ont confié ce produit connecté à 60 patients qui ont pu le tester et les résultats semblent être concluants pour le moment.

Développer des semelles sans bouleverser les habitudes des seniors

Les objets connectés semblent avoir une faiblesse puisqu’ils agissent davantage en faveur du bien-être des seniors. Ils ne sont pas compatibles véritablement avec l’aspect médical, sauf pour la téléalarme par exemple. Les auteurs de cette étude estiment que les données ne sont pas assez précises, il fallait donc un nouveau produit qui réponde parfaitement à cette attente sans que les habitudes des personnes âgées ne soient bouleversées. Ces dernières ont besoin de conserver leur rythme de vie classique. C’est d’ailleurs pour cette raison que des professionnels comme SeniorAdom ont développé des téléassistances sans pendentif à porter. Ce sont des capteurs qui sont installés dans les différentes pièces qui alertent le centre lorsque des anomalies sont repérées.

Avec l’ère du numérique, la maison connectée a su attirer le regard des seniors puisqu’ils sont de plus en plus nombreux à choisir la domotique afin de piloter sans difficulté majeure les équipements. En ce qui concerne cette semelle intelligente, le développement est tellement précis qu’elle peut faire la différence entre un piétinement et une activité physique. Au vu des résultats, une commercialisation est envisagée puisque des contacts ont été engagés avec des industriels.

Le secteur des produits connectés est prometteur, car le téléphone et la tablette ne sont plus les seuls à être plébiscités. Désormais, les seniors n’hésitent pas à utiliser des podomètres, des bracelets connectés, un tracker d’activités, un pèse-personne connecté… Ces nouveaux appareils de communication ont de ce fait intégré leur quotidien afin d’améliorer leur qualité de vie.

Des semelles françaises pour identifier les faiblesses de la marche

Toutes les données obtenues avec ces semelles connectées sont relayées sur une tablette qui bénéficie également d’une connexion à Internet. Les professionnels peuvent identifier la perte d’autonomie et prévenir ainsi sur le long terme les chutes pour que des objets spécifiques soient proposés. Antoine Piau, le responsable du post-urgences gériatriques au CHU de Toulouse a fait part de son objectif :

« Les informations fournies par les semelles doivent permettre de modifier les programmes de prise en charge et de réagir de manière précoce pour retarder l’entrée dans la dépendance. »

Ce n’est pas la première fois qu’un tel produit se glisse dans les actualités, car, en 2017, une startup française proposait des semelles connectées afin de lutter contre les chutes. En fonction du scénario identifié, elles peuvent joindre un proche via un appel vocal ou un SMS. Cette technologie réjouissante est aussi en mesure d’identifier la cause de cette perte d’équilibre. Si toutefois, cette dernière peut être améliorée, des exercices adaptés sont ainsi proposés.

Dans le monde médical, le marché de l’objet connecté connaît un franc succès puisqu’il permet de communiquer aisément avec des professionnels de la santé. La semelle connectée qui rassemble des informations peut les envoyer à un podologue ou à un médecin généraliste. Grâce à ce produit connecté, il analyse la qualité de la marche et propose des accessoires en conséquence. C’est également un moyen pour identifier précocement des faiblesses ou des troubles dont les conséquences pourraient être dramatiques. Ces articles dévoilés par cette start-up disposent ainsi d’un accompagnement personnalisé notamment pour mettre à la disposition des seniors des exercices de renforcement musculaire et de la rééducation.

Le quotidien des personnes âgées s’est amélioré avec le numérique

Les objets connectés sont donc au service des seniors qui trouvent un réel plaisir à utiliser ces Smartphones, ces tablettes, mais également ces bracelets connectés. Comme nous l’avons évoqué, ils visent à améliorer la qualité de vie, car il suffit de quelques aménagements pour que la perte d’autonomie soit réduite. Le transfert dans une maison de retraite est ainsi repoussé, ce qui permet aux personnes âgées de vivre plus longtemps dans leur domicile, c’est un voeu souvent partagé par cette population. Aujourd’hui, les offres sont complètes avec la téléassistance et notamment la domotique. Cette dernière permet de connecter :

  • Le robot aspirateur
  • L’éclairage de toutes les pièces
  • Le chauffage
  • Les volets électriques
  • Le système d’alarme de la maison

En utilisant un simple curseur sur une application installée sur une tablette ou un Smartphone, le senior peut fermer ses volets sans aucune intervention de sa part. Il est même inutile d’avoir recours à une aide extérieure. Certains spécialistes préconisent enfin l’aménagement des pièces avec un monte-escalier pour accéder plus facilement aux étages ou encore une baignoire avec une porte étanche. Il ne faut plus enjamber la paroi qui provoque souvent des chutes.

Senior, Pixabay – MarvinRoaw

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *