Séropositifs : 33.6 % des médecins ne veulent pas les soigner

Les séropositifs avec les médecins sont face à une situation complexe qui met en avant un refus d’apporter les soins en raison de leurs maladies.

Des personnes séropositives
Des personnes séropositives / Crédit Photo : Flickr – jacinta lluch valero

Les soins devraient être accessibles à tous et sans que des conditions ne soient observées. Pourtant, des inégalités semblent se dessiner sur le sol français notamment lorsque l’on sait que 33.6 % des médecins émettent un refus de les soigner en raison de leur séropositivité. Cette statistique assez glaçante a été apportée par l’association Aides qui a décidé de dévoiler au grand jour un fait. Cette enquête a été menée, car Aides a pu constater que des personnes séropositives partageaient leur difficulté pour aller chez certains spécialistes comme les chirurgiens, les gynécologues ou encore les dentistes.

Des médecins ne veulent pas soigner des séropositifs

Comme le révèle Adeline Toullier dans une interview accordée à 20 minutes, aucune étude n’avait été faite jusqu’à maintenant pour dévoiler cette triste réalité. De plus, cette enquête a mis en lumière des méconnaissances qui seraient peut-être à l’origine de ces refus de la part de près de 30 % des médecins. Si dans ce domaine, rien ne semble avoir changé, le quotidien des séropositifs a eu l’occasion d’évoluer. Elle précise que désormais 60 % des personnes concernées par cette maladie ont la possibilité d’avoir une certaine stabilité professionnelle.

Les séropositifs sont exclus socialement

Pourtant, dans le milieu médical, quelques changements devraient être mis en place. Elle indique que les séropositifs sont généralement mis de côté et qu’ils ne bénéficient pas du même cadre. Par conséquent, ils sont seuls dans une chambre et le personnel leur délivre des couverts plastiques. Ces agissements n’arrangeraient pas la situation sociale de ces individus qui sont poussés un peu plus chaque jour dans l’isolement. Les stigmatisations sont donc toujours présentes et Aides profite du projet de la loi santé de Marisol Touraine pour demander un renforcement dans le traitement des refus de soin.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !