Accueil / Actualités / Sida : 780 personnes dont les noms ont été dévoilés par une clinique

Sida : 780 personnes dont les noms ont été dévoilés par une clinique

780 malades du Sida ont vu leur identité être dévoilée par erreur à cause d’une clinique à Londres. Les informations personnelles ont donc été transférées par voie de mail avec les conséquences qu’une telle manipulation peut avoir.

Le virus du VIH
Le virus du VIH / Crédit Photo : Flickr – Kanijoman

Les conséquences d’une transmission des identités de 780 malades du Sida peuvent être désastreuses. En effet, les données personnelles permettent d’identifier très facilement les patients. Ils pourraient ainsi être des victimes de discrimination par exemple. Une plainte a été déposée par l’une des personnes concernées comme l’a révélé le Guardian dans ses colonnes. Des patients ont même pu se rendre compte que certaines connaissances étaient malades alors qu’ils n’étaient pas au courant de leur situation.

Une clinique à Londres transmet un courriel avec les données de 780 malades du Sida

Le problème est survenu lors de l’envoi d’un courriel par une clinique située à Londres. Il avait pour objectif d’informer les patients sur les résultats en lien avec le Sida, mais une erreur humaine est venue chambouler l’affaire. 780 identités ont été dévoilées lors de ce courriel collectif demandé par certains malades séropositifs. Ces derniers voulaient que les résultats médicaux soient transmis de cette façon, mais pour une raison inconnue, ils ont été accompagnés des informations personnelles de 780 personnes. Ces dernières concernent aussi bien les mails, les prénoms ainsi que les noms de famille.

Une erreur conduit à la révélation de 780 identités atteint par le Sida

Les patients sont désormais inquiets, car ils seraient dans l’incapacité de connaitre l’impact d’une telle transmission ni l’identité des personnes qui ont reçu la newsletter. Aujourd’hui, l’informatique est une ressource pratique, mais parfois, les vieilles méthodes sont beaucoup plus efficaces et limitent considérablement les erreurs. L’auteur de l’erreur est bouleversé par les faits et selon les premiers éléments, ils n’auraient pas effacé les données avant d’envoyer le courriel. Il faut noter que cela peut causer des désagréments au sein d’une famille par exemple dans laquelle un membre voulait cacher sa séropositivité.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !