Accueil / Actualités / Sida et traitement : une grande découverte avec Truvada

Sida et traitement : une grande découverte avec Truvada

Le Sida n’est pas vaincu, mais la lutte prend de l’ampleur avec une découverte prometteuse avec le Truvada comme traitement préventif.

Photo d'illustration pour le Sida
Photo d’illustration pour le Sida

Le Sida est une maladie contagieuse qui fait une multitude de morts par an dans le monde entier. La recherche s’intensifie depuis des décennies et elle tente de mettre au point le traitement qui pourra changer la vie. Aujourd’hui, la seule protection efficace contre ce virus réside dans le préservatif au moment des rapports sexuels. Toutefois, l’ANRS révèle que l’étude Ipergay est en mesure de montrer l’efficacité du Truvada comme traitement préventif. Ce dernier est le bienvenu notamment lorsque les statistiques mettent en avant 6000 séropositifs en France et par an.

La lutte contre le Sida s’intensifie avec le Truvada

Le Sida infecte dans 99 % des cas par la voie sexuelle, cela montre l’importance du préservatif, mais l’ANRS révèle qu’il est nécessaire de développer d’autres moyens, car les hommes sont les plus exposés notamment lorsqu’ils sont homosexuels. Menée depuis 2002, cette enquête a permis de démontrer la fiabilité du Truvada. Ce dernier peut réduire considérablement l’infection et le risque de contamination serait abaissé de 80 %. Pour cela, la personne devrait prendre ce médicament un jour avant le rapport, puis deux heures avant le rapport et enfin le lendemain de l’acte sexuel.

Ne pas réduire la vigilance même si le Truvada est efficace contre le Sida

Même si le traitement préventif s’avère être complexe à gérer et peu pratique, il montre que la lutte contre le Sida s’intensifie, car la fiabilité est au rendez-vous. Même si cette découverte prometteuse a été faite, il ne faut pas oublier de sortir couvert. L’ANRS avait décidé d’approuver la recommandation en 2014 en mettant ce traitement préventif à la disposition de tous les participants à l’essai Ipergay. Quelques mois plus tard, les résultats sont positifs, mais ils ne doivent pas éclipser l’utilisation du préservatif, car certains ont peur que de telles découvertes réduisent la vigilance.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !