Accueil / Actualités / Sida : le patient zéro innocenté aux États-Unis 32 ans après le scandale

Sida : le patient zéro innocenté aux États-Unis 32 ans après le scandale

Aux États-Unis, un homme était tenu responsable de l’arrivée du Sida sur le sol américain il y a 32 ans. Il aura fallu attendre près de trois décennies pour obtenir son innocence. Le patient zéro a trouvé la mort en 1984.

Le Sida n’aurait pas été importé par un steward sur le sol américain

À l’époque, l’affaire avait défrayé la chronique, car un homme était largement pointé du doigt. Il était tenu responsable de l’importation du Sida aux États-Unis et ce dossier a fait l’objet d’une étude. Des chercheurs se sont focalisés sur cette maladie et ils ont pu conclure que le patient zéro n’était finalement pas celui que l’on croyait. En effet, le VIH aurait été introduit sur le sol américain bien avant ses problèmes de santé, car les premières traces remonteraient avant 1971. Difficile de déterminer avec précision son arrivée, mais l’importation depuis l’Afrique aurait été effectuée entre 1964 et 1970.

32 ans plus tard, les chercheurs contrent les accusations de Randy Shilts

À l’époque, Randy Shilts avait pointé du doigt cet homme prénommé Gaétan Dugas, il était soupçonné d’avoir apporté le Sida dans ses bagages notamment à cause d’une vie dissolue. En parallèle, il faut noter qu’il était steward, il aurait ainsi contaminé plusieurs régions au fil de ses escapades. 32 ans plus tard, les scientifiques estiment que les accusations ne sont pas fondées et elles ne reflètent pas la vérité.

Le patient zéro aux États-Unis n’est finalement pas le bon

Le début de l’épidémie du Sida aux États-Unis ne reposerait pas sur les épaules de cet individu surtout à tort le patient zéro. Cette étude qui a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature montre la fin d’un mythe qui avait rythmé de nombreuses enquêtes au fil des années. Cet homme est décédé en 1984 et il n’a apparemment pas connu toutes ces accusations puisqu’elles ont été proférées trois ans plus tard dans le livre de ce journaliste, Randy Shilts. Ce dernier n’avait pas hésité à insister sur le fait que ce steward était celui qui avait transmis le Sida aux Américains.

Justice, Pixabay – Activedia

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !