Accueil / Actualités / Le SIDA touche plus de 90% des enfants africains

Le SIDA touche plus de 90% des enfants africains

Ce continent regroupe à lui seul un bon nombre de catastrophes humanitaires, les maladies, les guerres, la famine et bien sûr tout particulièrement le VIH. Les enfants sont le plus touchés par le virus du SIDA, des faits rapportés par le directeur de l’ONUSIDA ce matin d’Abidjan. Les traitements antirétroviraux n’ont rien changé à la situation puisque seulement 18% des enfants atteints de cette maladie  âgée de moins de 5 ans sont soignés correctement, des propos soulignés par l’ambassadeur des États-Unis.

Les enfants africains meurent encore du SIDA

Alors qu’il y a plus de 20 ans les traitements anti-viraux ont été mis au point, de nombreuses personnes n’ont toujours pas l’accès à ces soins selon un rapport de l’ONG « médecins sans frontière ». Le virus du SIDA continue de tuer des millions de personnes à travers le monde et les jeunes ne sont pas épargnés. Lorsqu’un enfant est atteint et que son système immunitaire est trop fragile, des maladies en principe bénignes peuvent devenir très graves, elles détruisent peu à peu l’organisme et elles entraînent le décès.

Malheureusement, aucun vaccin n’est opérationnel

Une personne séropositive peut vivre des années avec le VIH sans qu’aucun symptôme se développe. Est-il nécessaire de rappeler que le VIH se transmet par voie sanguine, sexuelle et de la mère à l’enfant. Depuis 1981, il a tué plus de 28 millions de personnes et l’Afrique reste le pays le plus touché. Des traitements ont été mis au point, ils permettent de rallonger l’espérance de vie, mais ils ne guérissent pas, à l’heure actuelle, il n’existe aucun vaccin pour se prémunir de la maladie.

23 milliards pour tenter de mettre un terme au virus du Sida

En Afrique, plus de 50% des bébés infectés meurent avant qu’ils atteignent deux ans s’ils ne sont pas soignés et malheureusement c’est le cas pour la plus grande partie d’entre eux. Si l’accès aux soins était le même partout, les enfants ainsi que les adultes du monde entier auraient la même chance de survie et de nombreux enfants africains ne perdraient pas dans l’indifférence la plus complète. Des ONG s’occupent de ces populations fragilisées, mais elles sont bien trop peu nombreuses et les fonds manquent, 23 milliards seraient nécessaires pour éradiquer le VIH et en attendant les ravages continuent.

Sida, Pixabay – geralt

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Un seul commentaire

  1. Eh bien ! Deuxième article de ce site, deuxième erreur grossière : le Dr Michel Sidibé, directeur exécutif de l`ONUSIDA n’a jamais dit que le SIDA touchait 90 % des enfants africains, mais que «  90% des enfants qui vivent avec le sida [dans le monde] sont malheureusement en Afrique ».
    C’est totalement différent !!!
    Il serait bon d’apprendre à lire et de ne pas interpréter n’importe comment ce que l’on lit.

Réagissez !