Accueil / Actualités / Sirop contre la toux en drogue : les ados inventent le Purple Drank

Sirop contre la toux en drogue : les ados inventent le Purple Drank

Le sirop contre la toux devient une drogue puisqu’il est utilisé dans des mixtures baptisées Purple Drank. Un phénomène qui prend de l’ampleur en France.

Sirop contre la toux
Sirop contre la toux

Les drogues en tout genre sont un problème de société qui devient très inquiétant, les jeunes sont de plus en plus accros aux hallucinogènes. Désormais, plus besoin d’aller se fournir auprès de son dealer, il suffit d’entrer dans une pharmacie et d’acheter quelques ingrédients vendus sans ordonnance et de faire son propre cocktail en toute impunité. Cette nouvelle drogue vient des États-Unis, le « Purple Drank » est une boisson préparée avec du sirop pour la toux, aux States la couleur de ces sirops initialement prescrits pour une cause médicale sont violets d’où le nom « Purple ». Ce phénomène est apparu en France en 2013 et cela devient très préoccupant, car les pharmaciens tirent la sonnette d’alarme.

 

La drogue à base de sirop contre la toux n’est pas sans risque

Ce sirop contre la toux consommé à forte dose peut entraîner des effets de somnolence, une sensation de perte de la réalité, une façon de planer. Les lecteurs ont appris via le Parisien que l’observatoire français des drogues et de la toxicomanie (OFDT) que le Purple Drank est en effet remonté jusqu’à eux. Le cocktail devient encore plus dangereux quand le sirop pour la toux à base de codéine est mélangé avec des cachets antihistaminiques prodigués pour lutter contre les allergies et de l’alcool et du cannabis, le tout devient explosif. Ce petit mélange, les jeunes peuvent aisément trouver sur internet le mode d’emploi et l’aspect sucré et coloré le rend ludique et attractif, les adolescents ont l’impression de boire un cocktail « fun » et sans danger.

Le Purple Drank avec du sirop contre la toux est dangereux

Dans notre pays, en 2014, plusieurs d’intoxication ont été recensés, ils ont entraîné des dégâts qui ont suscité des hospitalisations (Europe 1). L’OFDT déclare que ce phénomène est pour l’instant discret ce qui rend difficile de savoir avec exactitude le pouvoir qu’à ce cocktail sur les jeunes. Rappelons que tout produit détourné peut entraîner des dégâts sur la santé, convulsions, somnolence, trouble de l’élocution et même pour les cas les plus graves la mort.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !