Accueil / Actualités / Sœurs siamoises en Suisse : à seulement 8 jours, elles subissent une opération

Sœurs siamoises en Suisse : à seulement 8 jours, elles subissent une opération

Cette opération survenue en Suisse s’est focalisée sur la séparation de deux sœurs siamoises. Cette intervention n’est pas anodine, car elle a été programmée seulement huit jours après leur naissance et c’est une première.

Après 5 heures, les deux sœurs ont été séparées en Suisse

Lors de la venue au monde, deux sœurs étaient attachées l’une à l’autre. Elles étaient donc siamoises et elles auraient sans aucun doute éprouvé une multitude de difficultés pour vivre de cette manière au quotidien et leur vie était en danger. En Suisse, les professionnels ont décidé de réagir immédiatement et c’est un record qui a été effectué par la même occasion. Jamais une telle opération n’avait été planifiée avec un âge aussi jeune. Les deux enfants peuvent ainsi envisager l’avenir sereinement, car ils se portent très bien malgré la complexité de l’opération qui a nécessité un travail de 5 heures.

Les sœurs siamoises avaient des problèmes de santé dès la naissance

Ce sont des médecins genevois et bernois qui ont été en charge de cette séparation. Les deux sœurs étaient liées par le foie selon une exclusivité du Matin Dimanche, un journal suisse. Lors de l’opération, les deux fillettes étaient entourées d’infirmiers, d’anesthésistes et il y avait également cinq chirurgiens. Cette équipe assez importante explique la difficulté de séparer de si jeunes enfants notamment lorsqu’ils partagent un même organe. Il faut également noter que l’opération semblait être nécessaire, car la santé des nourrissons n’était pas au beau fixe. C’est pour l’une de ces raisons qu’il a été décidé de tenter l’opération.

Deux mois avant le terme, elles pesaient seulement 1.1 kg

Ces sœurs ont vu le jour le 2 décembre dernier à Berne et elles n’étaient pas seules, car une troisième fillette était aussi présente. Les triplées sont nées avec deux mois d’avance. Le premier constat a montré que les deux sœurs possédaient la totalité de leurs organes vitaux, mais elles étaient reliées par le foie et au niveau de la poitrine. De plus, leur poids était inquiétant, car elle pesait chacune 1.1 kg.

Opération, Pixabay – marionbrun

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !