Accueil / Actualités / Soins après les attentats : Marisol Touraine déploie la gratuité des actes

Soins après les attentats : Marisol Touraine déploie la gratuité des actes

Les soins engendrés par les attentats seront gratuits, l’annonce a été faite dans la foulée par Marisol Touraine. C’est donc l’État qui prend en charge les actes réalisés par les différents hôpitaux de Paris et des alentours.

Les familles dont des proches ont été victimes des attentats de Paris sont invitées à joindre le 0811365364 pour évaluer la situation avec l’Assurance Maladie. L’objectif consiste à distribuer une attestation dont la validité est d’un an. Les patients pourront ainsi avoir accès à la gratuité des soins depuis vendredi et même si des dépenses supplémentaires sont réalisées par la suite à cause des blessures occasionnées par les attentats. Ces derniers ont fait 129 morts et toutes les victimes ont pu être identifiées, certaines familles ont même pu se recueillir à l’institut médico-légal.

Des soins gratuits pour les victimes de terrorisme

C’est dans un communiqué partagé sur le site du ministère des Affaires sociales que l’information a été partagée. Les victimes de terrorisme ont ainsi accès à des soins gratuits et une simplification est même mise en place pour la paperasse liée à l’Assurance Maladie. Les médecins de différentes branches ont été face à des blessures de guerre et certaines personnes garderont des séquelles physiques et/ou psychologiques. Les professionnels de la Santé ont parfois été contraints d’effectuer plusieurs opérations chirurgicales sur un même patient dans des blocs opératoires remplis.

Marisol Touraine souhaite offrir les meilleures conditions aux victimes

Cette gratuité des soins annoncée par Marisol Touraine s’effectue dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale. Il y a quelques mois, le gouvernement envisageait une telle situation pour les victimes de terrorisme et malheureusement la situation s’est concrétisée. Jusqu’à maintenant, la situation était plus complexe, car les victimes étaient contraintes de se rapprocher de la caisse nationale militaire et seule une pension d’invalidité permettait d’accéder à des soins gratuits. La ministre a donc simplifié les démarches, ce qui permet aux victimes d’être accueillies dans les meilleures conditions.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !