Accueil / Actualités / Une soixantaine de cancers touchent toujours les enfants de 0 à 18 ans.

Une soixantaine de cancers touchent toujours les enfants de 0 à 18 ans.

Les cancers sont déjà des maladies terribles pour les adultes, mais quand ils touchent les enfants, c’est encore plus dramatique, la plupart d’entre eux se guérissent mieux, mais les séquelles restent lourdes suite aux traitements. Chaque année en Europe plus de 35.000 jeunes sont diagnostiqués cancéreux dont 15.000 enfants âgés de 0 à 15 ans. Ces chiffres ont été révélés par le directeur de la recherche clinique à l’hôpital Gustave Roussy, et cela à deux jours de la journée mondiale contre le cancer.

Certains cancers des adultes n’affectent pas les enfants

La journée mondiale contre le cancer a lieu le 4 février. L’OMS estime que cette maladie aurait fait plus de 84 millions de morts entre 2005 et 2015, un site a été crée et baptisé Arc Cancer, il permet aux internautes de trouver des solutions et des réponses à toutes les questions. Les cancers de l’enfant sont différents de ceux de l’adulte, pas de cancers de la prostate, des poumons, du côlon, la plupart sont des leucémies et des tumeurs cérébrales.

Une guérison possible, mais les enfants conservent des séquelles

Le directeur de la recherche clinique a déclaré que les probabilités de survie à cinq ans sont de 80% alors qu’il y a cinquante ans, les chances de survie ne se situaient qu’à 30% et cette progression est bien évidemment due au progrès thérapeutique. Si ces cancers de l’enfant sont guéris en grande majorité, il demeure que les séquelles restent importantes, des complications cardiaques, des problèmes de croissance, de fertilité et thyroïdienne. La chimiothérapie aurait en effet des résultats bénéfiques sur la maladie, mais elle détruirait certaines cellules saines.

Des enfants impactés par des leucémies en quelques semaines

Les médecins ne savent pas encore pourquoi des cancers se développent chez l’enfant et selon des spécialistes, une petite part serait le résultat de prédispositions génétiques. Certaines leucémies chez l’enfant se déclarent en seulement deux semaines, la prévention, le dépistage restent des mesures inexistantes. Les études faites sur les différents polluants, les pesticides, le tabagisme passif n’ont pas permis de donner des résultats précis sur les cancers de l’enfant . En France, elle est la seconde maladie mortelle chez les enfants de 0 à 14 ans selon l’institut national de cancer, 200 décès ont été comptabilisés en 2012, en Europe 6000 jeunes meurent du cancer chaque année selon le directeur de la recherche clinique dont les propos ont été relayés par Ouest-France.  Espérons que les progrès  thérapeutiques vont donner lieu à de plus importantes guérisons, l’espoir reste la recherche pour l’avenir.

Enfant pleurant, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !