LOADING

Type to search

Soldat israélien : une condamnation pour un sandwich non casher

3 années ago
Share

Un soldat israélien a été puni pour avoir mangé un sandwich qui n’était pas casher. Il faut noter que le code alimentaire est assez complexe.

Photo d'illustration d'un sandwich

Photo d’illustration d’un sandwich / Crédit Photo : Pixabay – Unsplash

L’armée israélienne avait infligé le « mitard » à un militaire qui n’avait pas respecté les règles de nourriture conformes à la religion juive comme nous l’apprend Boursorama. Il avait été condamné à 11 jours de prison pour avoir mangé du porc dans son pain durant son service. Face à la vague de protestation, l’armée a dû faire marche arrière et annuler la punition mercredi, le général a reconnu sur sa page Facebook que la sanction vis-à-vis de ce militaire était trop sévère, il a pu regagner son domicile, la mère de ce dernier avait été offusquée de la décision de l’armée, elle avait trouvé cela inadmissible, car son fils s’était « porté volontaire pour le combat ». Pour le remercier de ce courage, on l’enfermait dans une prison  militaire pour une simple raison, une viande non conforme à la religion, ces propos ont été rapportés par le quotidien Haaretz.

Un sandwich au porc proscrit par la religion juive

Le code alimentaire de la religion juive est très complexe. Les prescriptions alimentaires sont définies par les règles de la « Cacherout », la viande doit être casher, il est interdit de mélanger de la viande et du lait ainsi que tous ses dérivés, la religion juive proscrit également la consommation du porc, de l’âne, du cheval, du lapin et des crustacés et certains poissons non écaillés  sont interdits.

Le sandwich du soldat israélien n’était pas conforme

Le soldat incarcéré est né à Boston aux États-Unis et il est arrivé sur le sol israélien pour être militaire volontaire, lors d’un cours il aurait mangé un sandwich avec de la viande de porc et il aurait voulu en faire profiter ses camarades. L’armée israélienne doit faire respecter et appliquer la « cacherout ». Celle-ci regroupe l’ensemble des critères qui compose un aliment, ceux qui sont permis et ceux qui ne le sont pas, elle donne également des informations sur la façon de préparer les repas avec des ingrédients propres à la consommation

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *