La solitude serait mauvaise pour notre cœur

La solitude est un ressenti qui n’est pas seulement perçu lorsque personne n’est autour de soi, c’est le sentiment d’être seul, isolé avec toutes les conséquences nocives liées à la tristesse qui s’en suivent.

Un risque cardiovasculaire favorisé par la solitude

Des études récentes ont déjà démontré que la solitude pouvait avoir des répercussions sur la santé physique et mise à part la dépression, le suicide, une nouvelle enquête réalisée par de scientifiques de l’université de New York et publiée dans la revue Heart met en évidence que la solitude aurait une incidence sur le bon fonctionnement du cœur. Elle augmenterait le risque d’avoir des problèmes cardiovasculaires.

Le danger de la solitude qui impacte l’organisme

Les scientifiques en charge de cette étude ont analysé plus de 23 précédentes études sur le thème du stress et des maladies cardiaques. Plus de 181.000 personnes ayant participé à cette expérience, plus de 4600 ont souffert d’une obstruction des artères et cela étant expliqué en partie par une accumulation du cholestérol. 3000 personnes ont eu un accident vasculaire cérébral. L’isolement et la solitude sont dangereux, toutes les personnes qui en ressentent les effets peuvent avoir un affaiblissement du système immunitaire, la qualité du sommeil s’en trouve également altérée, la pression sanguine peut s’élever dangereusement.

Une psychologue américaine a publié que certaines femmes atteintes d’un cancer du sein, les plus solitaires ressentaient davantage la douleur. On pourrait penser qu’avec la vie moderne, la solitude est aujourd’hui impossible alors que c’est le contraire et c’est une véritable menace. Les réseaux sociaux ont remplacé la communication, de plus en plus de personnes s’enferment chez elle devant un écran oubliant que cette convivialité n’est que virtuelle.

La solitude, absence d’un vrai contact avec les autres

C’est une souffrance qui accompagne la vie de bien des personnes. La solitude est-elle une amie ou une ennemie ? Elle peut être une camarade un certain temps, faire le point, se recentrer sur soi, mais elle devient très vite malfaisante lorsqu’elle s’éternise et que plus personne ne répond autour de soi, les amis, les proches ont disparu et le silence règne en maître. Comment peut-on échapper à cette chrysalide qui se forme autour de nous qui ronge le corps et l’esprit jusqu’à la maladie ?

Dans cette dernière étude, les chercheurs ont démontré que toutes les personnes qui n’entretenaient pas de lien avec les autres avaient 29% de risques en plus d’être victimes d’une crise cardiaque et 32% de risques accrus de faire un AVC. Le médecin auteur de cette étude tient à préciser que les personnes qui sont en situation de solitude ont moins l’opportunité de sortir, de bouger, de pratiquer une activité physique, de manger une alimentation saine et variée, tous ces facteurs aggravent le développement des maladies cardiovasculaires.

La solitude, Pixabay – AnimusPhotography

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *