Accueil / Actualités / Sommeil : les écrans sont à l’origine de perturbations

Sommeil : les écrans sont à l’origine de perturbations

Le sommeil est primordial et les écrans se dressent comme des ennemis. En effet, l’endormissement est plus complexe à cause des appareils.

Smartphone
Smartphone

Le sommeil est indispensable, car il permet de régénérer le corps que ce soit chez un enfant, un adolescent ou un adulte. Toutefois, les écrans ont envahi le quotidien, car ils sont partout et plus faciles à transporter. Il est donc habituel dans certaines familles de se coucher en regardant la télévision, en lisant sur une tablette ou en jouant avec un Smartphone. Tous les âges sont touchés et une étude montre que l’endormissement peut être beaucoup plus long.

Le sommeil de 10 000 adolescents étudiés

La revue BMJ Open publie une étude centrée sur le sommeil de 10 000 adolescents âgés de 16 à 19 ans qui résident en Norvège. Les chercheurs ont tenté de connaitre l’impact des écrans sur l’endormissement. Pour cela, les participants devaient partager leur quotidien au cours de la journée et avant le coucher sans oublier l’utilisation ou non des appareils. Ces derniers investissent les chambres de plus en plus tôt, car certains enfants possèdent déjà à la fin de l’école primaire un Smartphone. Toutefois, au vu des problématiques engendrées par une telle utilisation, des parents bannissent ces écrans des chambres, mais d’autres offrent un accès libre.

Les écrans réduisent le nombre d’heures de sommeil

L’étude a montré que le sommeil était perturbé par ces écrans. Les chercheurs ont eu la possibilité de constater que les adolescents pouvaient mettre plus d’une heure à s’endormir lorsqu’ils enchaînent le nombre d’heures sur les Smartphones, tablettes… Ce risque était même 49 % plus élevé que ceux qui ne consultaient les écrans qu’une heure par jour au maximum. En parallèle, les experts révèlent qu’un adolescent doit dormir entre 8 et 9 heures pour être en forme le lendemain. Toutefois, ceux qui utilisaient massivement les écrans ne dormaient au maximum 5 heures par nuit.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !