Accueil / Actualités / Sommeil : la santé entachée par les grasses matinées

Sommeil : la santé entachée par les grasses matinées

Le sommeil a un impact sur la santé et ce n’est pas vraiment une découverte. Par contre, une étude nous apprend que les grasses matinées sont nuisibles. Il est donc préférable de définir une heure pour se lever et de s’y tenir.

Généralement, le sommeil est relativement court pendant la semaine, car avec le travail, l’école et les obligations, il est difficile de rester au lit après 8 voire 7 heures. De ce fait, le week-end est considéré comme une sorte de libération et après une soirée mouvementée, les grasses matinées sont au rendez-vous le samedi et surtout le dimanche. Pourtant, cette méthode n’est pas favorable, car elle accroît les problèmes de santé.

Le sommeil peut être responsable d’un diabète de type 2

Difficile d’imaginer que les grasses matinées du week-end sont susceptibles d’avoir un rôle à jouer au niveau du risque cardiovasculaire ou du diabète de type 2. Pourtant, il s’agit de la réalité mise en lumière par une étude américaine. Cette dernière relayée par le journal Clinical Endrocrinology & Metabolism précise qu’il faut privilégier un rythme de sommeil régulier. Il suffit ainsi de définir une heure pour se lever et de la respecter au maximum et même le week-end. Pour obtenir cette constatation, 447 Américains ont été scrutés par des scientifiques de Pennsylvanie et leur sommeil a été étudié avec aisance à l’aide d’un bracelet.

Les grasses matinées créent un décalage nocif pour la santé

Les particuliers ont la possibilité de porter un tel objet connecté, car nombreuses sont les applications qui suivent les rythmes du sommeil. Les statistiques montrent que les grasses matinées pendant le week-end ou les jours de congé sont présentes pour 85 % des sondés. A contrario, seuls 15 % des participants ont tendance à se lever plus tôt et ces personnes ne sont pas celles qui sont concernées par le mauvais taux de cholestérol ou un IMC élevé. Par conséquent, même si la soirée a été mouvementée, il est préférable de quitter son lit assez rapidement le lendemain matin pour ne pas perturber l’organisme, car dans le cas contraire, toute la journée est décalée.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !