LOADING

Type to search

Sondage : la hausse du prix du tabac approuvée par les Français qui en soulignent néanmoins l’efficacité réduite

1 mois ago
Share

Selon un sondage Odoxa, publié ce lundi 16 octobre, la hausse du prix du tabac ne serait pas une mesure reconnue pour être suffisamment efficace afin d’en restreindre ou en arrêter toute consommation selon le panel interrogé pour les nécessités de cette enquête d’opinion. Lisez bien le décryptage qui va suivre.

Arrêt du tabac

Le prix du paquet de 20 cigarettes à 10 euros en 2020 ne trompe personne : il serait destiné à enrichir l’État et non appliqué avec comme objectif premier la santé publique

Dans un sondage révélateur de Odoxa pour Les Echos et Radio Classique publié ce lundi 16 octobre, les Français pensent, pour 65% du panel interrogé, que le passage annoncé du prix -étant déjà élevé- du paquet de 20 cigarettes, programmé dans le but d’atteindre 10 euros d’ici à l’horizon 2020, ne sera « pas du tout ou  » pas vraiment » efficace pour motiver les fumeurs à s’arrêter de fumer. Pour 72% des Français, cette mesure est destinée, en réalité, pour permettre à l’État de remplir ses caisses, comme à son habitude, en taxant lourdement des fumeurs, qui montrent leur mécontentement.  Un timide 27% des Français jugent que les autorités opèrent cette augmentation pour de très louables intentions de santé publique. Rares sont les personnes dupées.

Cette hausse est cependant approuvée par les Français : les buralistes sont mécontents avec une contrebande redoutée aussi bien que l’essor du commerce transfrontalier du tabac

Pour une majorité écrasante des personnes interrogées (91% !), cette augmentation colossale de 43% du prix du tabac sur trois ans va inciter les fumeurs à acheter des cigarettes dans les pays frontaliers où le coût du tabac est moindre. La grogne de toute une profession, celle des buralistes, pénalisée par un manque à gagner criant, ne saurait tarder à se réveiller. 88 % des Français sont d’accord pour dire que ce renchérissement sera un levier actionné pour favoriser l’essor d’une contrebande qui est déjà terriblement d’actualité. Il convient de préciser néanmoins que 61% des Français se positionnent de la sorte : ils affirment être « plutôt » ou « tout à fait » favorables à cette hausse annoncée du prix des cigarettes qui est loin de passer totalement inaperçue.

Arrêt du tabac, Pixabay

1 Comments

  1. Dédé 17 octobre 2017

    On en reparlera quand le même genre d’ayatollah débile se rendront (enfin) compte que le sucre et le gras tuent bien plus de monde que le tabac, et quand le litre de soda immonde et la plaquette de beurre passeront à 10 € aussi. Et puis on ajoutera les petits gâteaux, les bonbons, et puis un couteau ça coupe beaucoup trop vous trouvez pas ? hein…et puis il y a bien trop d’accidents en montagne, interdisons de s’y promener…allez, non, faisons payer, comme ça des gens iront, mais que des riches hein. Nan mais quitte à se mêler en permanence de la vie des autres autant aller au bout des choses !! Dites, je peux manger mon petit dej là, c’est bon ?

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *