Sousse en Tunisie : les terribles images de l’attentat filmé par les vacanciers

En Tunisie et plus particulièrement à Sousse, la peur a gagné le cœur des vacanciers et des habitants. Cet attentat orchestré par Seifeddine Rezgui âgé de 23 ans a été filmé et les images sont glaçantes.

Seifeddine Rezgui
Seifeddine Rezgui / Crédit Photo : Capture écran

L’attentat en Isère n’a malheureusement pas le seul, il a fait une victime : le directeur d’Air Products. Son fils estime qu’il n’y avait pas de différend avec l’homme à l’origine de ce drame. La piste de l’attentat ne semble pas faire de doute et c’est également la conclusion faite à Sousse en Tunisie. Les vacanciers étaient tranquillement installés sur leur lit de plage lorsque la quiétude a été rompue par les bruits d’une arme de guerre.

Seifeddine Reagui n’éveille pas les soupçons avec sa tenue

Habillée en short et en t-shirt pour se fondre dans la masse, Seifeddine Rezgui arrive avec une kalachnikov et il ouvre le feu sans hésiter sur les nombreux vacanciers présents. Ces derniers tombent les uns après les autres alors que certains réussissent à prendre la fuite malgré leur blessure, ce fut le cas d’un vacancier originaire de la Belgique qui a rapidement compris que la situation était grave.

Seifeddine Rezgui continue la tuerie en se dirigeant vers la piscine où de nouvelles victimes sont référencées.

38 personnes sont mortes à Sousse en Tunisie après un attentat

Avant de se réfugier dans une rue et d’être abattu par la sécurité, le présumé coupable a tiré à la réception et de nouveaux vacanciers ont perdu la vie. Le dernier bilan des morts est lourd, car il fait état de 38 décès. Ce jeune tunisien originaire de 23 ans faisait des études et il préparait tout de même un master professionnel. Comment a-t-il pu basculer dans l’horreur ? Tous les chemins semblent se ressembler, ils croisent la route d’un tortionnaire, d’une personne capable de les embrigader et ils laissent leur âme s’envoler pour devenir des meurtriers sans regret.

De plus, lorsque les identités sont révélées, c’est toujours la stupeur et ce fut le cas avec le présumé coupable en Isère. Yassin Salhi était connu comme un voisin sans histoires qui s’occupait de ses enfants et de sa femme. Et pourtant, un matin aux alentours de 9h30, il n’a pas hésité à décapiter un homme et à déposer sa tête sur un grillage.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *