LOADING

Type to search

Tags:

Spermatozoïdes in vitro : une première réussite à Lyon

2 années ago
Share

Les spermatozoïdes in vitro offrent une promesse incontestable et c’est Lyon qui est sur le devant de la scène. Cette première mondiale révolutionne le monde de la santé qui est bousculé par de nombreux maux, dont l’infertilité.

Spermatozoïdes

Spermatozoïdes / Crédit Photo : Wikipédia – Bobjgalindo

L’infertilité, qu’elle soit masculine ou féminine est un fléau, car elle pèse sur le moral. En effet, l’homme est dans l’incapacité de donner la vie et lorsque sa compagne est fertile, c’est un complexe qui s’installe et qui peut nuire sur le long terme au couple. Toutefois, ces situations pourraient appartenir au passé, car Lyon vient de créer des spermatozoïdes in vitro. Cette prouesse est signée Kallistem qui est une société implantée dans la capitale gastronomique.

Les hommes auraient de ce fait l’occasion de ne plus souffrir de cette infertilité, mais les chercheurs doivent déjà comparer des spermatozoïdes conçus naturellement c’est à dire in vivo et ceux qui ont vu le jour dans un laboratoire et qui ont donc été créés par le procédé in vitro. La Science continue de progresser et le domaine de la santé est désormais capable d’affronter tous les défis. L’illustration parfaite se trouve dans les greffes, car les médecins sont capable de remplacer un cœur et de proposer des prothèses à moindre coût grâce à l’impression 3D. Dans quelques années, la gent masculine pourra être soulagée et bénéficier d’un dispositif efficace.

Des spermatozoïdes in vitro ont pu être créés avec la méthode Artistem

Cette découverte soutenue par le CNRS n’est pas anodine, car à terme, elle aurait l’occasion d’offrir un traitement à tous les hommes qui souffrent d’infertilité. Au vu de la dimension spectaculaire de cette création, elle a fait l’objet d’un dépôt en juin dernier, mais le chemin est encore long. La création des spermatozoïdes in vitro représente un petit maillon de la chaîne, car l’affaire est encore importante. Les chercheurs doivent déjà procréer à partir de cette création et observer les petits. Ces derniers ne doivent pas être victimes de malformations et ils doivent être fertiles.

Vers un traitement de l’infertilité chez les hommes prochainement

Lorsque ces barrières auront été franchies avec succès, la société pourra sans doute envisager des essais cliniques. La création des spermatozoïdes in vitro relève d’un long travail de 15 ans. Cette recherche est également conséquente, car il faut attendre près de 72 jours pour les obtenir. À Lyon, les intéressés ont pu écouter la conférence donnée par la start-up qui a donc décrit l’ensemble de la procédure et elle a fait l’objet d’un brevet déposé le 25 juin 2015 avec l’appellation Artistem. Dans quelques années, nous pourrions donc assister au traitement de l’infertilité masculine.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *