LOADING

Type to search

Squelette sans pieds et mâchoire : une surprenante trouvaille

3 années ago
Share

Un squelette dans l’Essonne ne possédait pas de pieds et il était également dépourvu de mâchoire. Cette découverte est surprenante et glaçante.

Photo d'illustration d'un squelette

Photo d’illustration d’un squelette

La PJ de Versailles doit tenter de faire la lumière sur ce dossier qui met en avant une bâtisse largement dégradée et abandonnée depuis une décennie. Les lieux sont évités par la plupart des habitants, mais un squelette sans pieds et mâchoire a été retrouvé. Les investigations devront identifier les causes de la mort ainsi que l’identité de cette personne, mais sans la mâchoire, cela s’avère être très complexe. Pour l’instant, toutes les pistes sont envisagées et même celle du meurtre ou du suicide.

Un squelette sans mâchoire avec seulement 2 incisives

Une source proche de l’enquête réalisée en Essonne a précisé que le squelette avait été recouvert avec un manteau. En parallèle, l’identification pourrait s’avérer possible si toutefois la carte d’identité retrouvée à ses côtés lui appartenait. La découverte est donc à la fois glaçante, mystérieuse et surprenante notamment lorsque l’on sait que la bâtisse est abandonnée depuis de nombreuses années. Même s’il s’agit du décès d’un sans domicile fixe, les forces de l’ordre devront comprendre pourquoi l’individu n’avait plus de pieds ni de mâchoire, car il ne restait que deux incisives.

Identification du squelette retrouvé dans une bâtisse abandonnée

La découverte a été réalisée à Viry-Châtillon dans la soirée aux alentours de 21 heures. Les futures investigations devraient se focaliser sur d’éventuelles blessures ou des fractures qui pourraient transmettre des informations précieuses concernant le décès de cet individu. De plus, des tests ADN ont été programmés dans le cadre de ce dossier très suspect. De plus, les lieux sont envahis par les rats et les enquêteurs ne souhaitent pas s’avancer, mais selon eux, la piste criminelle ne serait pas la plus envisageable.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *