Accueil / Actualités / Suicide : les Français ont tendance à y penser plus facilement

Suicide : les Français ont tendance à y penser plus facilement

Selon une dernière étude, les Français auraient plus de tendances suicidaires que leurs voisins européens. Le bilan de cette enquête menée la veille de la 15e journée mondiale de prévention de suicide réalisée par l’IFOP pour la fondation Jean Jaurès est très mauvais, chaque année dans notre, pays plus de 11.000 décès sont recensés, plus de 80.000 personnes sont hospitalisées à la suite d’une tentative.

Dépression

En France, les suicides sont finalement plus nombreux

Plus de 20% des Français ont un jour pensé à en finir avec leur vie contre 16% en Allemagne, 15% en Espagne, 12% en Italie. Pourquoi de tels résultats dans notre pays ? La société est-elle responsable de cette situation préoccupante ? Le chômage, les problèmes d’argent, la maladie, les relations complexes au sein des entreprises, la solitude… Ce sont des facteurs aggravants. Alors que la France bénéficie d’une espérance de vie élevée, son taux de suicides reste particulièrement important. Tristesse, troubles du sommeil, de la mémoire, perte d’appétit, boulimie, pleurs, ce sont des signes qui peuvent alerter l’entourage. Certains états favorisent l’idée de suicide, la dépression, les affections psychiatriques antérieures, l’alcoolisme, la toxicomanie, le sida, les problèmes familiaux.

Ecouter les personnes susceptibles de mettre fin à leurs jours

Certaines personnes estiment que le suicide est une preuve de lâcheté, qu’il est réservé aux personnes souffrant d’un trouble mental. Ces idées reçues ne reflètent en aucun cas la vérité. La personne qui veut mettre fin à sa vie veut arrêter à tout prix la douleur insupportable après avoir tenté sans succès de trouver une solution à ces problèmes. La clef pour prévenir le suicide reste le dialogue, qu’il s’agisse d’un proche, d’un ami, face à la détresse de cette personne, il faut envisager d’en parler, de l’écouter, de la diriger vers un professionnel de santé qui saura trouver un traitement pour pallier à ces idées suicidaires.

Il ne faut jamais minimiser les intentions d’une personne, bien sûr, toutes celles qui en parlent ne passent pas à l’acte, il peut alors s’agir d’un appel au secours, mais l’intérêt pour l’autre peut le sauver du naufrage. En France, pour l’année 2015, une personne se suicide toutes les quarante minutes, soit 10.000 morts pour cette seule année.

Dépression, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !