Super-bactérie : la découverte d’un laboratoire américain

Contre les antibiotiques, cette super-bactérie a la particularité d’avoir développé une résistance à toute épreuve. Les États-Unis inquiètent le monde.

Une bactérie

La super-bactérie mcr1 est cauchemardesque pour les médecins

Depuis plusieurs années, les experts du domaine de la santé alertent les pouvoirs publics et les patients. L’utilisation massive des antibiotiques a un effet dévastateur puisque la résistance aux bactéries ne cesse de prendre de l’ampleur. Ils craignent que sur le long terme, un problème de taille soit au rendez-vous, car un jour les traitements connus pourraient-ils être obsolètes ? Dans tous les cas, un laboratoire aux États-Unis vient de mettre son éprouvette sur une super-bactérie.

Les antibiotiques n’ont pas eu raison de la souche mutante

C’est la revue Antimicrobial Agents and Chematherapy qui met en avant cette découverte. Elle a été faite après l’étude d’une femme âgée de 49 ans. Cette dernière se retrouve dans une situation assez complexe puisqu’elle souffre d’une infection urinaire. Si dans un premier temps, les experts pouvaient penser à un contexte relativement familier, ils se sont trompés, car elle est touchée par une souche mutante de la bactérie E.Coli. Ils ont essayé de nombreux antibiotiques et aucun n’a permis d’obtenir le résultat escompté. Tous les recours ont été envisagés, ce qui relance le débat concernant l’utilisation régulière et inutile de ces médicaments.

Un taux de mortalité de 50% pour cette super-bactérie

Cette super-bactérie est donc cauchemardesque, car comment lutter contre celle-ci ? Ce n’est pas la première fois qu’elle met les compétences des scientifiques à rude épreuve puisque la Chine a déjà été confrontée à une telle résistance. Baptisée mcr-1, elle a les capacités de faire trembler le monde médical que ce soit chez les animaux ou les humains. Le CDC a même insisté sur le fait qu’elle était l’une des importantes menaces, car, en parallèle de cette résistance, elle possède un taux de mortalité susceptible d’atteindre près de 50%. Il est important de prendre des antibiotiques uniquement lorsque la situation le demande.

Une bactérie, Pixabay – geralt

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *