Accueil / Actualités / Syndrome de Cantrell : impressionnant, un petit cœur qui bat à l’extérieur de la cage thoracique

Syndrome de Cantrell : impressionnant, un petit cœur qui bat à l’extérieur de la cage thoracique

Cette malformation qui reste extrêmement rare a pour nom « la pentalogie de Cantrell » et c’est en Chine qu’un bébé est venu au monde avec cette pathologie qui touche environ plus d’une naissance sur 182.000 personnes à travers le monde. Le muscle de ce nourrisson bat à l’extérieur de son corps, une simple fine couche de peau le préserve et l’on peut percevoir les palpitations du cœur à l’œil nu. Ces malformations cardiaques sont la cause principale d’une grande  mortalité des personnes qui en sont atteintes. La vidéo de ce bébé a déjà fait le tour du web ces derniers jours.

Le syndrome de Cantrell est à la fois impressionnant, dangereux et rare

Ce syndrome est particulièrement rare, le premier cas répertorié remonte à 1958. En parallèle de cette pathologie mis à part le muscle qui se trouve à l’extérieur de la cage thoracique, il existe egalement différentes anomalies sévères liées à la malformation. La cause de celle-ci reste à nos jours encore méconnue, cela pourrait avoir un rapport avec une anomalie génétique. Il y a quelques mois, un cas similaire avait été relayé par plusieurs médias, une petite fille résidante en Russie et âgée de six ans était atteinte de cette malformation, sa mère avait tenter de trouver des fonds via internet afin de subventionner les interventions chirurgicales essentielles à la survie de la fillette. Son histoire avait ému les réseaux sociaux à la fin de l’année dernière et la fillette pourrait être opérée d’ici deux ans

Une chirurgie possible pour augmenter le taux de survie

La pentalogie de Cantrell est un syndrome qui reste rare, mais qui provoque une grande émotion, car les images relayées sont bien souvent très perturbantes. Les malformations liées à cette pathologie touchent le diaphragme, le sternum, la paroi abdominale, le cœur. Cette maladie est très grave, les personnes qui en sont atteintes peuvent malgré tout survivre, mais le taux de mortalité reste élevé. La chirurgie est aujourd’hui le seul traitement pour aider les personnes souffrant de la pentalogie de Cantrell.

Coeur, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Baguette

Love baguette : la tradition du pain pour lutter contre le SIDA

L’association AIDES organise durant une semaine du 11 au 18 octobre, un événement autour de …

Réagissez !