Accueil / Actualités / Synode pontifical : le pape soulève des sujets brûlants

Synode pontifical : le pape soulève des sujets brûlants

Lors de son premier synode pontifical, le pape François a évoqué des sujets brûlants à propos de la famille. L’ambiance est tendue.

Le pape François
Le pape François

Hier, le pape François dans la basilique Saint-Pierre de Rome lors de son premier synode pontifical a soulevé des sujets brûlants comme le remariage des divorcés, le baptême des enfants de couples non mariés par l’église, des abus sexuels dans les familles et de la pornographie. L’ambiance est très tendue, car il se confronte aux cardinaux conservateurs. Le pape François les a suppliés « d’entendre le cri du peuple » et de « s’imprégner de l’odeur » des réalités.

Un synode pontifical avec le thème de la famille

Lors de ce synode pontifical, plusieurs cardinaux ne souhaitent pas le divorce, car cela trahirait la doctrine du mariage qui reste pour l’église indissoluble. Le mariage gay, loi promulguée par le gouvernement Hollande n’est en rien commune avec l’église, mais le pape François souhaite envisager un assouplissement. Certains évêques sont pour un accueil des homosexuels avec plus de tolérance. Ce premier synode pontifical se tiendra à huit clos et le pape François avec sa verve tournée vers les croyants a révélé que le monde moderne travaillera « avec une vraie liberté ». En effet, il souhaite que ces discussions soient transparentes.

Un synode pontifical rythmé par les tensions

Lors de l’ouverture des débats, il a insisté sur le fait que les paroles avaient pour objectif de « porter les problématiques des églises » dans le but de leur apporter du soutien notamment pour « marcher sur la voie qu’est l’Évangile de la famille ». Pour rappel, le synode pontifical est une assemblée qui dure plusieurs jours pendant lesquels des discussions sont réalisées sur divers sujets. Jusqu’au 19 octobre, 200 évêques seront donc présents pour débattre sur les problématiques de la famille dans une ambiance quelque peu tendue, car ils ne partagent pas tous l’avis du pape François.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !