Accueil / Actualités / Tabac et la mortalité : la nocivité a été sous-estimée

Tabac et la mortalité : la nocivité a été sous-estimée

Le tabac entraîne un certain taux de mortalité et il a été sous-estimé ces dernières années. La consommation serait bien plus dangereuse.

Tabac
Tabac

Le tabac est dangereux pour la santé et il est responsable d’un taux de mortalité important. Ce dernier ne reflèterait toutefois pas la réalité selon une étude réalisée sur le sol américain. La consommation de cigarettes est la cause de plusieurs maladies et la plus fréquente concerne le cancer du poumon. Toutefois, il est à l’origine d’autres souffrances et de nouvelles maladies ont été déterminées. C’est grâce à cette identification que les chercheurs sont en mesure de révéler que la nocivité du tabac a été largement sous-estimée de 17 %.

15 nouvelles maladies causées par le tabac

Les fumeurs tentent parfois de mettre un terme à cette addition qui est responsable par exemple d’un vieillissement prématuré de la peau, d’un essoufflement permanent et du développement de nombreuses maladies. Certains utilisent des patchs, d’autres misent sur leur mental pour stopper cette consommation et des fumeurs ont recours aux fameuses cigarettes électroniques. Ces dernières sont toutefois pointées du doigt, car même si elles aident à réduire voire à stopper le tabac, leur degré de nocivité sur la santé n’est pas réellement connu avec exactitude. Cette nouvelle étude publiée par le New England Journal of Medecine estime que le nombre de morts prématurés ne reflète pas la réalité.

Le tabac serait responsable en France de 90 000 morts

Sur le sol américain, 437 000 personnes ont perdu la vie chaque année à cause d’une consommation de tabac. L’étude révèle qu’il faudrait imputer à ce dernier 60 000 morts supplémentaires. Le constat n’est pas valable uniquement aux États-Unis, car la France serait également concernée. L’étude estime que les 90 000 morts référencées tous les ans représentent un chiffre réel contrairement aux 78 000 décès annoncés. Cette augmentation serait expliquée par l’identification de 15 nouvelles maladies entraînées par le tabac comme le cancer de la prostate, le cancer du sein, l’hypertension artérielle ou encore l’infarctus intestinal.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Drôme : une chauve-souris diagnostiquée comme atteinte de la rage

Le denier cas humain de la rage, en France, plus particulièrement en Guyane, remonte à …

Réagissez !