Actualités

Tatouage : 40 ganglions retirés par erreur pour suspicion de cancer

19 août 2015

author:

Tatouage : 40 ganglions retirés par erreur pour suspicion de cancer

Un tatouage a causé des malheurs à une jeune trentenaire qui a été opérée pour rien. En effet, 40 ganglions lymphatiques ont été retirés par erreur. Heureusement, la patiente se porte bien et cela n’a pas eu d’effets négatifs sur sa santé.

Tatouage
Tatouage / Crédit Photo : Pixabay – valeria10050

Le tatouage a été à l’origine d’une opération, mais les médecins pensaient cibler des cellules cancéreuses, or, la réalité était bien différente. En effet, l’encre a migré dans le corps et ce phénomène est encore mal connu par les médecins. Cette affaire a tout de même montré que l’encre pouvait se retrouver dans les ganglions et cela a donc eu pour effet de fausser le diagnostic des médecins.

Des médecins enlèvent par erreur 40 ganglions à cause d’un simple tatouage

La jeune femme âgée de 32 ans se porte bien malgré l’opération chirurgicale qui a été menée inutilement. Même si ce dossier aurait pu avoir des conséquences sur sa santé, il a tout de même permis de mettre le doigt sur un problème qui est sous-estimé, voire méconnu. En effet, un tatouage teinte la peau et le devenir de l’encre dans l’organisme n’est pas connu avec certitude. En parallèle, lorsqu’elle se retrouve dans le réseau lymphatique et notamment les ganglions, cela peut-il avoir un impact sur la santé ? La réponse ne semble pas être apportée dans la revue Obstetrics et Gynecology qui partage cette erreur médicale.

L’encre du tatouage teinte les ganglions lymphatiques

Pour découvrir ces ganglions teintés par l’encre du tatouage, les médecins ont utilisé les moyens traditionnels à savoir un PET-Scan ainsi que l’injection d’un liquide qui permet de repérer les cellules infectées par le cancer. C’est de cette façon qu’ils ont pu cibler 40 ganglions à différents endroits du corps à savoir au niveau de la poitrine, des aisselles, du cou et des coudes et même de l’aine et de l’abdomen. Cette erreur médicale a été causée par le tatouage, mais avant d’ôter tous les ganglions, les médecins auraient pu confirmer le diagnostic en examinant un seul.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *