LOADING

Type to search

Tatouages : les réactions indésirables se multiplient

3 années ago
Share

Les tatouages comblent les attentes de plus en plus, mais les personnes sous-estiment les réactions indésirables qui sont fréquentes.

Tatouages

Tatouages / Crédit Photo : Pixabay – Skullman

Avec l’approche de l’été, le phénomène des tatouages devrait prendre de l’ampleur, car nombreuses sont les personnes qui succombent pendant les vacances. Certains décident d’opter pour un dessin discret sur la cheville, vers l’omoplate, le nombril ou les lombaires alors que d’autres tombent dans un engrenage et choisissent l’intégrale. Des personnes vont même jusqu’à tatouer leur visage et les parties intimes. Pourtant, avant de succomber, il serait judicieux de se renseigner, car les réactions indésirables ne sont pas anodines et inexistantes.

Les tatouages à l’origine d’effets indésirables

En effet, c’est la revue Contact Dermatitis qui montre via une étude que les désagréments sont plus nombreux que prévu. De ce fait, une personne sur dix a ressenti après un ou des tatouages un effet indésirable. Les situations sont également différentes selon les individus, car les statistiques montrent que 6 % des tatoués ont tout de même des réactions problématiques en raison de leur apparition chronique. Les résultats de cette enquête sont à prendre avec un certain recul, car elle a été réalisée en compagnie d’un panel de 300 personnes. Par conséquent, pour en faire une généralité, il serait nécessaire d’avoir un nombre plus important.

Des réactions à cause des tatouages avec de l’encre rouge

Toutefois, l’étude pointe le doigt les tatouages et notamment ceux qui peuvent être faits dans des conditions inquiétantes. Elle montre également qu’il existe des réactions indésirables que ce soit une cicatrice, une cloque, une rougeur et dans les cas les plus problématiques des allergies. De plus, certains dessins demandent une attention particulière à cause de la couleur. Elle serait donc à l’origine de nombreux désagréments et cela concerne surtout l’encre rouge qui est pointée du doigt dans 44 % des situations contre 25 % pour l’encre noire. Avant de se lancer cet été sur l’obtention des tatouages, il est judicieux d’y réfléchir à plusieurs reprises.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *