Accueil / Actualités / Les températures grimpent sur la France, des précautions sont à mettre en place surtout pour les personnes fragilisées

Les températures grimpent sur la France, des précautions sont à mettre en place surtout pour les personnes fragilisées

La ministre de solidarité, de la santé va apporter des ajustements au plan canicule existant. Un recensement va être mis en place avec des lieux réfrigérés afin que les personnes vulnérables puissent aller se rafraîchir, se reposer, s’éloigner de la canicule durant quelques heures. La ministre propose également une meilleure coordination du secteur médical, social. En effet, la solidarité reste un point clé lors de fortes chaleurs. Il y a toujours près de chez soi quelqu’un qui peut avoir besoin d’aide.

Chaleur

Les mairies vont devoir établir la liste des endroits frais de leur commune afin que les personnes vulnérables puissent profiter d’un peu de fraîcheur lors d’épisodes caniculaires

Le plan canicule comporte quatre niveaux, le trois déclenche les actions auprès des personnes fragiles, il est activé par le préfet lorsque les températures sont de 20°c la nuit, qu’elles atteignent 34° la journée durant trois jours consécutifs. La santé peut être en danger lorsque les températures extérieures sont plus élevées que celles habituellement relevées. La canicule peut entraîner des accidents graves voire la mort. La déshydratation, le coup de chaleur sont à craindre, il faut se montrer particulièrement vigilant, les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes demandent plus d’attention. La pollution de l’air, l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur. L’alimentation peut aussi aider à mieux supporter les fortes températures, privilégier les fruits, les légumes crus, les plats froids

Proposer de l’aide reste le geste à ne pas oublier, garder des relations sociales régulières, un numéro de téléphone gratuit est aussi mis en place lors d’épisodes caniculaire

Attention aux fortes chaleurs qui sont annoncées dans le sud de la France par Météo France, la ministre de la santé anticipe un épisode caniculaire. Elle a déclaré qu’il ne fallait pas attendre que les températures s’emballent pour mettre en place des mesures de prévention. Elle a donc demandé aux services de santé de recenser les personnes vulnérables, de leur rendre visite régulièrement, d’évaluer les lieux réfrigérés comme les bibliothèques afin qui souhaitent se rafraîchir puissent le faire en toute quiétude. La ministre de la santé à peine dans ses fonctions a défini plusieurs priorités durant les prochaines semaines, le budget 2018 de la sécurité sociale, l’audit sur le tiers payant, les déserts médicaux, le développement des maisons de santé. Elle a également souligné que chacun doit se montrer vigilant vis à vis de l’autre, les personnes dans la rue ne doivent pas être oubliées, on meurt de froid l’hiver mais on décède aussi l’été

Chaleur, Pixabay – Foundry

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Cancer : les traitements alternatifs ne seraient pas aussi intéressants

Il existe plusieurs types de traitements alternatifs, les pharmacologiques, l’acupuncture, la phytothérapie, la naturothérapie. Les …

Réagissez !