Accueil / Actualités / Terre : une période glaciaire envisagée d’ici une quinzaine d’années

Terre : une période glaciaire envisagée d’ici une quinzaine d’années

La Terre pourrait être la victime d’un revirement de situation d’ici une quinzaine d’années. Les scientifiques ont peur qu’une période glaciaire frappe le globe terrestre de plein fouet avec tous les désagréments que cela occasionnerait.

Le Jour d'après
Le Jour d’après

Les amateurs de cinéma ont déjà vu la Terre être touchée par une période glaciaire, car le film le Jour d’après montre un paysage catastrophique. Les températures chutent et la neige recouvre une bonne partie du globe. Les habitants sont ainsi obligés de tout recommencer depuis le début. Cela représente un scénario fictif, mais les scientifiques estiment qu’il pourrait bien se produire d’ici 2030. La Terre serait alors frappée par une petite période glaciaire et c’est le Télégraph qui partage cette information inquiétante.

Un modèle dévoile un scénario glaçant d’ici 2030

Alors que le globe est frappé par une vague caniculaire dans certaines régions, ce serait le contraire qui se produirait dans les prochaines années. L’université de Northumbia a utilisé un modèle spécifique en étudiant le soleil et ils ont ainsi pu constater qu’un changement pourrait avoir lieu d’ici 15 ans. La Terre ne serait alors plus celle que nous connaissons aujourd’hui, car les températures descendraient largement en dessous de zéro. Les experts ont ainsi partagé des données inquiétantes en révélant que la Tamise aura la possibilité de devenir une patinoire.

La Terre frappée par une période glaciaire de plus de 10 ans

Les humains seraient alors transportés très loin dans le passé, car le climat serait digne du 17e siècle. Il faudrait apprendre à vivre avec cette période glaciaire qui pourrait durer une décennie. Ces prévisions peuvent paraître farfelues, mais elles coïncideraient avec l’activité du soleil qui connaitra un revirement de situation entre 2030 et 2040. En effet, pendant cette période, un cycle où les mouvements de fluides seront annulés pourrait être observé. Cela expliquerait ainsi la forte diminution des températures, les hivers seraient donc très rigoureux et les étés ne seraient pas similaires à celui de 2015 où les 40 degrés ont été dépassés.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !