Accueil / Actualités / Test pour le cancer colorectal : un procédé novateur arrive en mars

Test pour le cancer colorectal : un procédé novateur arrive en mars

Le test pour le cancer colorectal se veut novateur puisqu’il sera plus facile à utiliser. Il faudra toutefois attendre mars de l’année prochaine.

Photo d'illustration
Photo d’illustration

Le nouveau test pour détecter le cancer colorectal sera à la fois pratique, avantageux et facile d’utilisation. Le corps médical pourra ainsi procéder à un seul échantillon de selles et les résultats permettront d’identifier deux fois plus de cancers. Ces derniers ont tendance à se former dans le rectum ou le côlon et il s’avère être fréquent dans les pays industrialisés. Dans 75 % des cas, l’hérédité n’est pas en cause et il ne faut pas négliger l’impact de l’alimentation.

Une réelle praticité pour le test du cancer colorectal

Ce test pour le cancer colorectal sera disponible en mars 2015 selon une information transmise par la Caisse nationale d’Assurance maladie et l’InCA (Institut national du Cancer). Au vu de l’avantage apporté par ce test qui pourra également détecter quatre fois plus de lésions cancéreuses facilitera la recherche. Aujourd’hui, le test utilisé détecte quatre cancers sur dix et il nécessite six prélèvements de selles. Il est impératif de consulter un médecin lorsque du sang apparait dans les selles. Les épisodes de constipation ou de diarrhées qui sont longs demandent une attention particulière.

Un test pour le cancer colorectal proposé dès mars

Ce nouveau test pour le cancer colorectal sera proposé par le médecin traitant et notamment aux 17 millions de patients qui sont âgés de 50 à 74 ans. La disponibilité est programmée pour le mois de mars 2015 si toutefois la procédure de production ne prend pas de retard. Le cancer colorectal est le deuxième plus meurtrier et il est à l’origine de 17 500 morts (chiffre de 2012). Plusieurs personnes présentent des risques élevés de souffrir de cette maladie notamment si les antécédents familiaux sont liés à un cancer colorectal. Le manque d’exposition au soleil, le diabète et une maladie inflammatoire de l’intestin peuvent également avoir un impact.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !