Accueil / Actualités / Texas : des chevaux sauvés de justesse des inondations monstres s’abattant sur Houston

Texas : des chevaux sauvés de justesse des inondations monstres s’abattant sur Houston

Des inondations hors normes, sévissant dans la région de Houston, au Texas, où l’eau a tout de même dépassé les 5 mètres de hauteur, ont endeuillé une population, impuissante face à un tel état de catastrophe naturelle : en effet, les pluies diluviennes ont occasionné la mort d’au moins cinq personnes (le bilan humain est très difficile à établir avec une immédiateté flouée par le nombre indéfinissable de disparus) dans la  journée de lundi. Ce sont un millier d’individus qui ont pu être recueillis sains et saufs, sans compter des chevaux, sauvés d’une fin funeste, par noyade ou par épuisement, qu’ils doivent à la diligence de bonnes volontés.

Une exploitation inondée a livré les chevaux à eux-mêmes pour une échappée loin d’être une promenade

Une exploitation totalement submergée dans la localité de Humble, située en banlieue de la ville-centre de Houston, n’a pas laissé le choix aux équidés, font les sabots, s’accommodent plus facilement et volontiers de la terre ferme. Comme en témoigne une vidéo de la chaîne américaine NBC News, nous pouvons voir un cheval, bien mal embarqué (point d’arche de Noé de construite hélas), en train de s’évertuer avec fougue pour rester à la surface. Après avoir été pris finalement en charge par une équipe de secours, le cheval a pu rejoindre la  terre ferme, où il a été vérifié avec bonheur qu’il était certes harassé mais sans blessure(s).

La panique face à l’inconnu et l’instinct grégaire des chevaux aurait pu provoquer un bilan plus délétère

« Lorsqu’ils sont confrontés à l’inconnu, les chevaux peuvent paniquer et prennent souvent les mauvaises décisions. Mais ils vont aussi suivre le troupeau. Donc si un cheval de tête prend la bonne direction, le reste des chevaux aura tendance à le suivre », a expliqué une vétérinaire présente sur place. C’est donc quitte ou double. Le cas échéant, une dizaine de chevaux avaient été emportés par les courants puissants, provoqués par des intempéries, l’étant tout autant, par leur intensité en un laps de temps très court. La propriétaire de cet élevage a avoué s’être préparée à faire face à une telle situation, mais pas aussi fulgurante.

Houston, Pixabay

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !