Accueil / Actualités / Textos : le dos est endommagé, la faute aux mobiles

Textos : le dos est endommagé, la faute aux mobiles

Les textos et le dos ne font pas bon ménage, car les conséquences sur la colonne vertébrales sont désastreuses, la faute aux mobiles.

Les textos et le dos
Les textos et le dos

Les textos, les mails, les réseaux sociaux et même Internet sont disponibles via les Smartphones pour le plus grand malheur du dos. Ce dernier est constamment malmené par l’utilisateur qui ne se doute pas des ravages observés à chaque fois que le mobile sort de la poche. La colonne vertébrale n’a pas été arrangée à cause de l’essor des Smartphones qui sont devenus les meilleurs amis de l’Homme. Les mobinautes les consultent dans la rue, le métro, une file d’attente…

En lisant le Smartphone, le dos porte 27 kg supplémentaires

Lorsque l’utilisateur prend connaissance par exemple des textos ou des mails, il effectue inconsciemment une courbure de son dos et de la nuque. Une étude publiée dans la revue Surgical Technology International a souhaité mesurer cet impact et les résultats sont surprenants. En effet, en se baissant pour consulter son Smartphone, la colonne vertébrale est victime d’un ajout de 27 kg lorsque la tête dirigée vers le bas. Pourtant, lorsque l’on consulte son mobile, les oreilles et les épaules devraient être alignées. Comme cette position inconfortable pour le dos est réalisée à plusieurs reprises au cours de la journée, le fait de lire le Smartphone peut engendrer une dégénération, une déchirure ou une usure de la colonne vertébrale. Les effets ne sont pas anodins, car dans certains cas de figure, une opération chirurgicale est envisagée.

Le dos subit cet ajout de 700 à 1400 voire 5000 heures

Le dos est donc malmené par le Smartphone et son essor n’a pas arrangé les choses. Les mobiles sont de plus en plus performants et ils quittent rarement leur propriétaire du réveil jusqu’au coucher. Selon l’étude, près de 700 à 1400 heures sont enregistrées par an et ces délais concernent l’utilisation du Smartphone et donc la réalisation de cette position inconfortable. Les jeunes et notamment ceux qui sont encore au lycée sont de grands consommateurs de Smartphones et l’utilisation peut même atteindre 5000 heures par an.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !