Accueil / Actualités / Thrombose : des pilules de 3e et 4e génération problématiques

Thrombose : des pilules de 3e et 4e génération problématiques

Les pilules contraceptives de 3e et 4e génération seraient-elles vraiment un danger pour les femmes ? Elles augmenteraient le risque de thrombose.

Pilule contraceptive
Pilule contraceptive / Crédit Photo : Wikimédia – Bryancalabro

Une nouvelle étude suédoise nous apprend que ces pilules nouvelle génération feraient courir un risque aux femmes, elles provoqueraient des thromboses. En 2012, elles avaient déjà fait l’objet de controverses, les scientifiques les tenaient responsables de provoquer des AVC, des accidents vasculaires cérébraux et en particulier celle appelée « Méliane ». À l’époque, nombreuses sont les femmes qui ont changé de contraceptifs suite à cette inquiétude. Aujourd’hui, une nouvelle étude parue dans le magazine « The BMJ Today » nous informe que ces nouvelles pilules dites de 3e et 4génération seraient responsables de thrombose veineuse, elle est due à une formation de caillots dans le réseau veineux des membres inférieurs, si toutefois un des caillots se détache et va se loger dans une artère pulmonaire, cela peut provoquer une embolie.

Les femmes changent de pilules contraceptives en fonction des polémiques

Ces pilules accentueraient deux fois le risque de contracter des effets secondaires dangereux à l’encontre des anciennes pilules contraceptives. En France, la médiatisation des problèmes que faisaient encourir ces pilules a entraîné une baisse des ventes et des prescriptions médicales au profit des plus anciennes. Mais les chercheurs restent tout de même confiants, ils révèlent que les contraceptifs oraux sont « remarquablement sûrs ».

Les pilules de 3e et 4e génération ne sont pas retirées de la vente

La France avait demandé à l’agence européenne du médicament (EMA) de procéder à une réévaluation des risques encourus par les femmes qui prenaient ce genre de pilules, les conclusions sont que les bénéfices de ces pilules mises en cause restent en tout point de vue supérieurs aux risques qu’elles font encourir en général. Voilà pourquoi ces pilules dites de nouvelle génération ne sont pas retirées de la vente actuellement.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !