Accueil / Actualités / Tout le monde rêve, mais c’est une question d’enregistrement

Tout le monde rêve, mais c’est une question d’enregistrement

Pourquoi ne se souvient-on pas des rêves ? Les chercheurs de l’institut national français de la santé et de la recherche médicale (INSERM) viennent de publier des résultats concernant les rêves, tout le monde en ferait même ceux qui ont l’impression de ne jamais s’en souvenir. Le rêve fait partie du sommeil, l’oublier au matin, ne serait-ce qu’un problème d’encodage du souvenir.

Sommeil d'un enfant / Crédit Photo : Pixabay - Pezibear
Sommeil d’un enfant / Crédit Photo : Pixabay – Pezibear

Une équipe de scientifiques s’est intéressée de très près aux rêves, tout le monde est concerné, ils interviennent pendant la phase paradoxale du sommeil, 80% des personnes qui se réveillent à ce moment précis indiquent se souvenir du contenu de leurs rêves, si par contre le réveil survient à un autre moment de la nuit, seulement 50 à 75% des dormeurs sont capables de décrire leurs songes. Le phénomène serait seulement un problème d’écriture du souvenir, quant on se réveille et que l’on ne souvient plus de son rêve c’est simplement que l’on n’a pas réussi à l’enregistrer, ce n’est en aucun cas un problème de mémoire.

Le rêve intrigue de nombreuses personnes

Les rêves sont des moments de vie que l’on éprouve au cours du sommeil. Tous les Hommes sont intrigués par leurs rêves, ils cherchent à tout prix à les expliquer, à les comprendre, à les fuir parfois. Socrate a défini le rêve comme un endroit où les désirs refoulés se réalisent, tous ceux qui ont été bannis le jour. Les rêves se distinguent en plusieurs catégories, celui qui est lucide, prémonitoire, sexuel, et le cauchemar qui se traduit par une anxiété profonde pendant le sommeil paradoxal.

Les Hommes se souviennent au moins un rêve

Les scientifiques ont travaillé auprès de personnes souffrant de la maladie de Parkinson pour réaliser ces travaux sur les rêves, les malades ont des mouvements involontaires, ils parlent dans leur sommeil, les patients vivent tout simplement leur rêve, les chercheurs ont ainsi déterminé que la phase de sommeil et les comportements des malades confirmaient que le rêve était en train de se dérouler. De façon générale, les humains se souviennent d’un à trois rêves. Selon les scientifiques, les rêves nous ressemblent avec quelques petites fantaisies en supplément, mais pour eux cela s’arrête là, aucune interprétation ne serait crédible.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !